Tunisie : Il était un petit navire…

Smartboat. Tel est le nom du nouveau bateau de Hedi Kardous. Une affaire qui roule puisque aussitôt lancé, les commandes affluent. Autant dire que le petit navire a le vent en poupe.

Le Smartboat vous ne connaissez pas ? Il s’agit d’un nouveau bateau à moteur issu de l’imagination d‘un Français d’origine tunisienne : Hedi Kardous. Il a passé une année entière à préparer cette toute nouvelle gamme d’embarcation aussi originale que respectueuse pour l’environnement. D’une longueur de 6.99 m et d’une largeur de 2.55m, le smartboat pèse à peine 850 kg sans le moteur et peut contenir toute une série de commodités comme une cuisine, deux places de couchages…


D’une capacité maximale de neuf personnes à bord, ce petit navire, a été dessiné par l’architecte naval français Vincent Lauriot Prévost. Il a travaillé essentiellement sur la pureté des formes de la coque, lui conférant une allure aérodynamique. Dans une interview accordée à ouestbateaux.com, Hedi Kardous souligne d’ailleurs « On a gagné 500 kg par rapport aux autres modèles du même type, (…). La vitesse de croisière du Smartboat ? 20 nœuds. Mais on peut atteindre 36 nœuds sur une mer plate, avec deux personnes à bord. C’est fabuleux ! »


L’entreprise ne connaît pas la crise

La fabrication de ce bateau a déjà été entreprise dans un chantier tunisien. Comptant pas moins d’une soixantaine de salariés, qui ont déjà à leur actif six commandes… déjà vendues. Les acquéreurs sont Génois, Turcs, Finlandais, Suisses, Allemand et même Trinitéens.


Concernant le tarif, il est tout de même de l’ordre de 53 000€, moteur de 155cv compris, soit tout de même plus de 95 000 dinars tunisiens. Cette puissance est amplement suffisante d’après le tunisien qui envisage même la construction de modèles fonctionnant au diesel ou à l’électricité. Quant aux couleurs de la coque, un catalogue de présentation offre une gamme complète de coloris et de motifs.

Quoi qu’il en soit, cette embarcation qui adopte un équilibre parfait sur l’eau, permet de gagner jusqu’à 12 litres d’essences par heure d’après son concepteur. Ce dernier a pour objectif de construire une quarantaine d’embarcation en 2009 et une centaine chaque année.

Notons que le bateau sera entre autre présent au salon nautique de Cannes, du 9 au 14 Septembre. Grâce à cette présentation, Hedi espère attirer un maximum de clientèle, notamment, celle issue des pays arabes, connue pour son grand intérêt pour les yachts et autres bateaux de luxe. C’est dire que le petit navire de Hedi Kardous a le vent en poupe.

S.B.N

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu






  • Envoyer