En Tunisie, la technologie c’est pour les femmes !

Une nouvelle étude explose les clichés machistes et misogynes. Il y a proportionnellement plus de femmes ingénieurs en Tunisie qu’en France. Les Tunisiennes sont branchées High-Tech.

En Tunisie, la technologie c’est pour les femmes !La présence de la femme tunisienne dans des secteurs phares comme les nouvelles technologies est de plus en plus remarquée. Son statut la place loin devant celui de ses sœurs dans les pays arabes, puisqu’il est désormais comparable à celui des femmes européennes.

78 % des Tunisiennes possèdent un portable contre 82% pour les hommes. 48% d’entre elles utilisent un ordinateur à la maison ou au travail. Mieux : 75 % des femmes utilisent leur computer à des fins personnelles contre 48% à des fin professionnelles. Autant dire que le cliché de la femme au sac à main uniquement bourré de cosmétiques vole en éclat. En Tunisie, question high-tech, l’écart homme-femme se rétrécit comme peau de chagrin. C’est en tout cas ce qu’énoncent les résultats d’une étude menée par le ministère des technologies de la communication. L’objectif étant justement de mieux cerner l’interaction de la femme avec l’environnement technologique en Tunisie. Pour ce faire, 1200 femmes issues de catégories sociales différentes et de tout âge confondu ont été sondées.

Cette étude tend à prouver, pour ce qui est de l’utilisation de l’outil internet, que l’intégration des technologies de la communication tant dans les milieux éducatifs que professionnels, a largement contribuée à l’équité entre les sexes. La preuve, côté web, 34 % de ces dames naviguent sur le web, plusieurs fois par jours et par mois. Quant à la possession d’un compte mail, il est de l’ordre de 23 %.

En Tunisie, la technologie c’est pour les femmes !De son côté, Mme Lamia Chaffai Sghaier, secrétaire d’Etat chargée de l’informatique, de l’internet et des logiciels libres, a souligné que les jeunes étudiantes représentent actuellement 40 % des diplômés du supérieur dans les technologies de la communication, tout en précisant que les femmes représentent 27% des employés de ce secteur.

En parallèle, si la moyenne des femmes ingénieurs dans le monde est de 20%, en Tunisie, le taux des étudiantes inscrites en ingéniorat a atteint 45,6% pour 36% de femmes ingénieurs diplômées des institutions de l’enseignement supérieur. 18% des ingénieurs tunisiens sont des femmes, soit un métier plus féminisé en Tunisie qu’en France, où ce même taux plafonne à 17.7 %.

Occupant des postes clés dans plusieurs institutions aussi bien étatiques que privées, la femme ingénieur contribue à l’amélioration et au développement du pays en apportant un plus considérable grâce à son savoir et à ses compétence dont la redoutable efficacité n’est d’ailleurs plus à prouver. Les hommes pourraient même avoir du souci à se faire… Une chose est sûre, la femme tunisienne explose les clichés machistes et misogynes.

Samy Ben Naceur

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu






  • Envoyer