Tunisie : Mehdi Achour, l’As autodidacte

Ce jeune tunisien a participé à la rédaction du manuel officiel du PHP. Un informaticien autodidacte qui ne connaissait pourtant rien de la programmation, il y a quelques années. Retour sur un parcours hors du commun.

Tunisie : Mehdi Achour, l’As autodidacteMehdi Achour, jeune programmeur autodidacte de 27 ans, est le parfait exemple de la réussite professionnelle. Il est actuellement responsable d’une des plus grosses entreprises offrant des solutions et des Services pour le multimédia mobile. Pourtant, ce jeune tunisien de mère française, au look décontracté, a largement contribué à la traduction et à l’amélioration de la Bible du développeur qui se respecte : le manuel PHP ! Il a tellement manipulé ce langage de programmation qu’il le maitrise désormais à la perfection au point de devenir une référence internationale en la matière. D’une nature plutôt modeste, il nous a évoqué son parcours hors du commun…


Tunisie : Mehdi Achour, l’As autodidacte

Arrivé à La Rochelle pour un DEUG MIAS à l’université, après avoir obtenu son bac mathématiques au lycée d’El Menzah 6, notre Tunisien a rapidement délaissé les bancs des amphis, car il trouvait les cours inadaptés à ses envies. Il va alors s’enfermer chez lui, avec un seul objectif en tête : arriver à comprendre le fonctionnement d’un site web.

Il a passé ainsi deux années dans son studio avec pour unique compagnon un ordinateur, sans connexion internet, pour pratiquer à tâtons, le langage HTML / CSS / Javascript, tout en notant, de temps à autre, certaines questions. Il allait ensuite à la salle informatique de l’université pour tenter de trouver d’éventuelles réponses sur le net.

Ratant ses examens, il s’est retrouvé après une série d’événements à Paris, à la recherche d’un emploi.

Une lueur d’espoir…

Tunisie : Mehdi Achour, l’As autodidacteA cette époque, un petit hébergeur spécialisé en technologies Open Source lui a ouvert les bras: Nexen Services. Cet hébergeur était très impliqué dans le développement de la communauté Open Source en France, notamment grâce à son site communautaire Nexen.net, maintenu par Damien Seguy, un grand nom de la communauté PHP française et canadienne.

Tunisie : Mehdi Achour, l’As autodidacte« Damien s’occupait à cette époque tout seul de la traduction française du manuel PHP. » affirme Mehdi, qui a commencé à le relire et à faire parvenir à Damien des correctifs. Ayant un petit côté maniaque, Mehdi n’a pas cessé de mitrailler le responsable d’emails. Ce dernier lui a rapidement fait ouvrir un compte sur PHP.net, afin qu’il puisse faire les corrections en toute autonomie, et arrêter de spammer sa boîte mail. «C’est ainsi que j’ai commencé début 2003 à contribuer officiellement à la version française du manuel PHP. J’ai rapidement bifurqué vers les corrections d’anomalies dans la documentation anglaise, avant de commencer à l’écrire vraiment.» précise notre homme, avant d’ajouter « En parallèle, Nexen avait décroché un contrat avec MySQL AB. Pour la traduction du manuel MySQL, j’ai aussi épaulé Damien pour ce chantier d’envergure. »

Sinon, le “vrai” travail de Mehdi Achour chez Nexen, consistait à maintenir les deux sites de la société, de faire du support pour les clients hébergés, de répondre aux questions sur le forum communautaire et de monitorer/relancer les serveurs. « J’ai travaillé avec cette formidable équipe dont j’ai beaucoup appris pendant 2 ans, de 2002 à 2004 » souligne Mehdi qui nous raconte entre autre, deux anecdotes assez rigolotes de son passage chez eux.

Coup de poker réussi…

Tunisie : Mehdi Achour, l’As autodidacte« Le soir de mon entretien d’embauche, où j’avais affirmé connaitre PHP, j’ai couru sur internet pour étudier ce langage un peu plus en profondeur. J’ai tout naturellement tapé php.com dans mon navigateur et je suis tombé sur le site “Parents Helping Parents” et je suis resté un peu dubitatif, jusqu’à voir un encart en haut du site “If you’re looking for the programming stuff, please check out php.NET”


Tunisie : Mehdi Achour, l’As autodidacte

« Mon premier jour, j’arrive, j’allume le PC et je tombe sur “Linux”, je me retourne pour demander si je pouvais avoir un “ptit XP”. Gros blanc coupé au bout de quelques secondes par un simple “NON”. Heureusement que l’administrateur réseau m’a pris sous son aile… je suis sous Debian / Ubuntu depuis cette époque ! ».

Quittant Nexen quelque temps après, notre tunisien a posté le jour même une petite annonce sur le forum Nexen.net, et dans l’heure son téléphone sonnait pour un entretien chez Haiku (Index Europe à cette époque). S’agit-il tout simplement d’un coup de chance ou bien du résultat du travail accompli par Mehdi ? Quoi qu’il en soit, après 5 ans de travail acharné, il occupe aujourd’hui le poste de Directeur Recherche et Développement au sein de l’entreprise qui l’emploie. Il a pu y parfaire ses acquis, tout en découvrant l’univers fabuleux et complexe de l’internet mobile. Il a même débuté récemment le développement Java pour Androïd, et avoue même, avec un brin de modestie, qui est d’ailleurs l’une de ses principales qualités, qu’il aime bien la petite « tasse de café ! ».

Samy Ben Naceur

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu






  • Envoyer