Tunisie : Le téléphone arabe vaut de l’or

On n’aura jamais passé un Ramadan aussi High Tech. Les applications islamiques ont permis de faire exploser les ventes des constructeurs. La ferveur religieuse des uns paraît donc bien rentable aux yeux des autres.

Actuellement, le monde arabo-musulman s’intéresse de très près aux toutes nouvelles technologies et aux tendances actuelles. Le cas de la Tunisie illustre parfaitement cet exemple. En effet, elle peut s’enorgueillir d’être devenue au fil des années, parmi les pays les mieux classés, en terme de nouvelles technologies et de TIC.


Ces nouvelles habitudes de consommation ont constitué un champ propice aux développeurs arabes afin de commencer à créer des applications destinées à différentes plateformes mobiles. Traductions de verset coraniques, horaires de la prière, lever et coucher du soleil….ces applications ont réussi à séduire une clientèle spécialisée et pas des moindres : en première ligne, les pays du monde arabe, et même l’Europe avec ses communautés musulmanes de plus en plus importantes.

Vu leur succès grandissant auprès du public, ces logiciels gratuits pour certains, et disponibles en libres téléchargement sur le web, ont fini irrémédiablement par mettre la… puce à l’oreille des constructeurs des grandes marques de téléphones. Il s’agit donc, pour les multinationales de ne pas rater le coche.

En effet, la plupart de ces sociétés, comme Apple, Nokia ou encore LG, ont bien compris qu’ils avaient intérêt à user de tous les moyens possible pour s’adapter au mieux aux exigences de sa nouvelle clientèle qui augmente d’année en année.

Initiées au tout début par des développeurs indépendants, ces programmes ne cessent de rivaliser en ingéniosité, comme c’est le cas de l’application Mobile Muezzine, développée par le groupe Simalaya Holding, du tunisien Taha Ben Mrad. Mobile Muezzin est un logiciel assez original qui propose à la communauté musulmane de connaître les horaires de prière et la direction de la Mecque partout dans le monde. Cette application a été récompensée en Suisse par le Grand Prix Romand de la Créativité (GPRC) et jugée comme application la plus innovante dans la catégorie WEB / MOBILE.


Pour Apple, il va sans dire que l’islamisation de l’iPhone (lien ici), vendu à plusieurs millions d’exemplaires à travers le monde, a largement permis l’intégration de ce smartphone dans la plupart des pays arabes (surtout au moyen orient) malgré les problèmes inhérents auxquels il a du faire face ces dernières semaines.

De son côté, Nokia annoncé plusieurs applications en langue arabe destinées à ses smartphones. Le géant finlandais a même lancé il y a quelques mois, un concours visant à créer des applications personnalisables sous forme de widgets, de vidéos, de jeux, d’animations flash… toutes en langue arabe et destinées à sa nouvelle plateforme OVI Store. Tous les développeurs web et mobile issus des pays du monde arabe ont été invités à participer. En outre, à l’occasion du mois de Ramadhan 2009, Nokia en a profité pour diffuser sur sa même plateforme, une mise à jour gratuite des applications mobiles sur mesure pour ce mois sacré C’est dire l’intérêt suscité pour la langue arabe, on est bien loin des années ou le constructeur ne déniait même pas introduire le nom certains pays du Maghreb, dont la Tunisie, dans les réglages des fuseaux horaires de ses téléphones (lire ici).

Quant à la firme sud coréenne LG, elle a également répondu présent à l’appel du ramadhan en lançant en avant première mondiale en Tunisie, son nouveau LG GD335 à vocation islamique. Ainsi, ce nouveau LG est non seulement capable d’indiquer la direction de la Mecque, grâce à l’application Qiblah indicator, mais affiche également les heures de prière et de rupture du jeûne. De plus, un logiciel incluant le Coran traduit en plusieurs langues, permettra de lire et d’écouter des versets du Livre Saint.

Une chose est sure, on n’aura jamais passé un Mois Saint aussi impliqué dans l’univers des nouvelles technologies. Ces applications ont permis de faire exploser les ventes des constructeurs. La ferveur religieuse des uns, paraît donc bien rentable aux yeux des autres. Depuis qu’il a rompu son jeûne, il faut croire que le téléphone arabe vaut désormais de l’or.

Samy Ben Naceur

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Phone






  • Envoyer