Tunisie : Google aussi fête le Ramadan

En ce mois sacré, le web serait-il devenu la caisse de résonnance de la télé ? Nos feuilletons sont décortiqués par les internautes. Propulsant Maram Ben Aziza au rang de star du Net tunisien.

Et si en Tunisie, Ramadan rime trop souvent avec télévision, et indigestion d’émissions confectionnées spécialement pour l’occasion, le web se met désormais de la partie. Nos feuilletons nationaux sont décortiqués par les internautes, et un bon nombre d’entre eux semble même vouloir approfondir la question via Google. Quelques actrices qui ont tapé dans l’œil du téléspectateur se verront ainsi mises au centre des recherches sur le web.

Si en juillet (lire notre analyse) les recherches des Tunisiens sur le net via Google ont été essentiellement pour les études (les résultats des concours et l’inscription/orientation universitaire), en aout cette recherche devient plus… ramadanesque.

D’après l’outil Google Insight for Search, nos compatriotes se sont rués sur le net pour rechercher des informations relatives au mois de Ramadan et la programmation télé. Ainsi, on trouve au top 3 les mots : ramadan 2009, ramadan et ????? (ramadan en lettres arabes). La série Maktoub sur Tunisie 7 a été propulsée à la 4ième position. C’est d’ailleurs cette série qui a fait monter la fréquence de recherche sur Google de la première chaine de télé nationale (‘’tv7’’ à la 5ième place suivie par ‘’tunis7’’).

Les Tunisiens à la quête de l’ambiance de Ramadan dans nos medias n’ont pas oublié Hannibal TV et Nessma TV qui arrivent respectivement à la 7ième et 8ième place. En dernière place, on trouve inscription.tn. C’est dire que les études deviendraient presque le cadet de nos soucis, en ce mois consacré au jeûne, et à la… télévision.

Si on se focalise sur les recherches des tunisiens sur Google pendant la première semaine de Ramadan, l’outil Insight for Search ne délivre une surprise de taille. En effet, en pole position c’est le nom d’une actrice de la série Maktoub : Maram Ben Aziza dont son nom s’est vu tapé sur le moteur de recherche Google lui valant une augmentation de 250%. Force est de constater que la séduction de la sémillante comédienne ne s’est pas uniquement exercée sur Mehdi, le personnage gentillet du feuilleton à succès.

Et puisque les patchs, et autres codes d’accès font partie des corollaires de la télé, et ce, depuis que la parabole s’exhibe sur nos terrasses, les sites qui s’y intéressent n’ont pas manqué de se hisser en tête des recherches des Tunisiens sur internet.

Ainsi, le site des patchs des récepteurs et des Keys des bouquets cryptés najmsat arrive à la seconde place soit une augmentation de 200% en une semaine ! L’Office des Œuvres Universitaires Pour le Nord, quant à lui, arrive à la troisième position. La série 3D de Hannibal TV, Tunis 2050, arrive en 4ième et 6ième position avec les deux mots clefs : ‘’Tunis 2050’’ et ‘’2050’’.

Et encore une fois, pour ceux qui en douteraient encore, Maktoub fait des ravages même sur le web. Il s’installe en effet respectivement à la 7ième et 8ième position avec les requêtes ‘’maktoub’’ et ‘’ ?????’’. En ce mois sacré, le web serait-il devenu la caisse de résonnance de la télé ?


Welid Naffati

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net






  • Envoyer