Quand la musique mène à l’Islam

Le point commun entre des musiciens aussi importants et différents que Michael Jackson, Cat Stevens, John Coltrane et Ice Cube ? Ils se sont tous convertis à l’Islam.

Quand la musique mène à l’IslamParmi les spots publicitaires qui passent en boucle sur le petit écran en ce mois de Ramadan, celui des jeans Lee Cooper se distingue par la chanson choisie en fond musical : « father and son », du légendaire chanteur britannique Cat Stevens, converti à l’islam depuis plus de trente ans. Abandonnant subitement sa guitare sèche et délaissant derrière lui toute une renommée, bâtie sur une musique devenue culte, l’ancienne star de la scène pop rocks a fini par troquer son nom de scène pour embrasser l’islam. « Lorsque j’ai lu le Coran plus tard, il parlait de prières, de gentillesse et de charité. Je n’étais pas encore Musulman mais je sentais déjà que la seule réponse pour moi était le Coran, et que Dieu me l’avait envoyé» déclara plus tard le chanteur, qui a désormais adopté le nom de Youssef Islam.

Mais le chanteur britannique n’est pas le seul, car bien d’autres stars, issues aussi de la scène musicale, ont fini depuis, par adopter la religion islamique corps et âme. La plupart de ces personnalités célébrissimes arrivées à un certain stade de leur vie, ont su trouver un certain réconfort à travers la spiritualité qu’apporte la religion du prophète Mohammed. Ces stars internationales en témoignent : la religion a changé le cours de leur existence en leur donnant un nouveau regard par rapport aux fondements même de la vie.

Quand la musique mène à l’IslamAinsi,
de grands noms de la musique pop, et selon les rumeurs, ont décidé d’embrasser
la fois islamique, comme le défunt Michael Jackson. En effet, il serait lui même
reconverti, peu de temps avant sa mort et aurait même chanté une chanson
spécialement dédiée à l’islam (une chanson dont l’authenticité n’a pas été
prouvée), intitulée "Give Thanks to Allah". Et il semblerait même que l’Islam soit devenu une affaire de famille chez les Jackson puisque Jermaine Jackson, le grand frère de Michael, a aussi embrassé la foi islamique en 1989, et se fait désormais appeler Mouhammad Abdu al Aziz.

Quand la musique mène à l’IslamD’autres musiciens, nettement plus élitistes, comme le batteur américain Art Blakey (1919-1990) ou le jazzman John William Coltrane (1926-1967) se sont aussi convertis à l’islam avant leur mort. On notera que Coltrane, était considéré durant les années 60, comme l’un des saxophonistes les plus brillants de l’histoire du jazz. Il était le meneur, à cette époque, d’un courant avant-gardiste. Sa musique continue du reste d’influencer largement les musiciens d’aujourd’hui. Il est considéré jusqu’à présent comme l’un des plus grands et des plus connus artistes de toute l’histoire de la musique.

Quand la musique mène à l’IslamMême l’univers du rap n’échappe pas à cette ferveur islamique qui attire de plus en plus de fidèles, comme le rappeur Akhenaton du groupe français IAM. Il fait ainsi partie de ceux qui ont décidé de suivre cette nouvelle voie, basée sur le respect et la tolérance. Il s’est converti en 1993 après avoir épousé sa femme d’origine marocaine. Côté rap américain, on cite également le jeune rappeur NeYo et l’acteur/ rappeur Ice Cube….

Quand la musique mène à l’IslamLe rappeur Abdelmalik, star montante du rap français, a aussi récemment choisi l’Islam pour religion. Il explique dans une interview, tous les bénéfices que lui procure sa nouvelle croyance «(…) l’Islam est une religion qui nous pacifie, mais aussi une religion qui nous permet de comprendre et d’accepter les autres dans la différence. » avant d’ajouter, avec plus de stoïcisme les raisons les plus profondes de son choix «par les pratiques sacrées de l’islam, nous pouvons apprendre l’amour de Dieu, et l’amour de son prophète. Et c’est à partir de cette démarche-là, de ce cheminement que nous sommes dans une attitude juste par rapport à la spiritualité qui n’est pas quelque chose qui nous coupe des gens, mais au contraire, qui est universelle. Cela nous donne les comportements les plus nobles, les attitudes nobles et le respect de tout un chacun… ».


Samy Ben Naceur

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu






  • Envoyer