Tunisie : Topnet recrute pour son labo

De nouvelles solutions sortiront du labo de TopNet, qui veut exporter ses services d’hébergement à des prix comparables à ceux de ses homologues européens et américains. Une stratégie pour barrer la route à l’arrivée d’OVH en Tunisie ?

Le Fournisseur d’Accès Internet (FAI) Topnet a lancé depuis quelques mois une nouvelle entité au sein de l’entreprise : la direction des recherches et développement. Cette cellule dirigée par M. Marwan Hamza, se veut comme le laboratoire interne de la start-up où tous les services proposés actuellement par le FAI seront soumis à un contrôle continu. Les nouveaux produits
de Topnet devront passer par ce «laboratoire» pour avoir l’autorisation finale avant la phase commercialisation.

Cette direction recherche et développement (qui répond dans la boîte au doux nom de Topnet Lab) est assimilable à une sorte d’INTT (Instance Nationale des Télécommunication de Tunisie) interne qui vise à :

1/valider les nouvelles offres en se basant sur des critères comme les performances techniques et leur intégrabilité dans les outils interne de la société (validation des procédures relatives à l’offre)

2/veiller sur la qualité de service du FAI et relever les défaillances technico-commerciales pour une meilleure coordination entre les différents départements

3/la recherche de nouvelles solutions à la lumière des avancés technologiques, et ce, en suivant l’actualité des opérateurs télécoms et fournisseurs d’accès Internet dans le monde

4/et enfin l’élaboration des business plans de la start-up.

Si pour l’instant M. Hamza assure l’essentiel au sein du département, cette nouvelle cellule est en passe de recruter de nouveaux collaborateurs. «Nous cherchons des profils de techniciens supérieurs ayant une expérience dans le domaine des réseaux informatiques, de la sécurité et des télécoms. Les nouveaux ingénieurs sont aussi les bienvenus» précise le directeur de Topnet Lab, «ceci dit, un profil technico-commercial sera un atout en plus».

Le département Recherche et Développement (R&D) de Topnet s’appuiera aussi sur les compétences externes. En effet, ils vont collaborer avec les plus grandes entreprises pour adopter de nouvelles solutions pour le FAI. Toutefois, M. Hamza a tenu à préciser que sa porte sera ouverte aux petites start-up tunisiennes et à toute personne qui a entre ses mains une solution novatrice.

Plus concrètement, en quoi elle sera utile cette cellule pour les clients de Topnet ? Selon M. Marwan Hamza, les clients professionnels seront les premiers à en bénéficier bien que le grand public soit aussi une des priorités du département R&D. «Nos clients résidentiels auront pour bientôt une solution qui permettra de gérer leur modem à distance, le mettre à jour et contrôler ses performances. Ce qui permettra à notre service après vente de disposer de plus d’informations techniques en cas de réclamation du client. Pour les professionnels et à part d’autres projets en cours que nous dévoilerons au moment voulu, nous sommes actuellement en train de fignoler les derniers détails pour la commercialisation d’un nouveau service appelé ‘’Sécurité Managée’’ grâce auquel les entreprises pourront s’appuyer sur Topnet pour la sécurité de leur réseau interne via un boitier qui intégrera un filtre des URL saisies par les salariés, un antivirus, un firewall et un antispyware à la fois. La gestion complète de cette solution et du boitier se fera par nos experts et à distance avec un prix attractif pour les PME» affirme le responsable RD.

Topnet Lab s’est également chargée du projet du nouveau Data center de Topnet et du virtual hosting. Grâce à ce dernier, l’entreprise tunisienne vise, en effet, à vendre ses services d’hébergement à l’étranger à des prix compétitifs, comparables à ceux de ses homologues européens et américains. Une stratégie pour barrer la route à la possible arrivée d’OVH en Tunisie ?

Welid Naffati

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Operateurs






  • Envoyer