Tunisie : La vie en haute définition

Il ne suffit pas d’acheter un écran plat pour profiter de la qualité d’image en haute définition. Il faut que l’ensemble incluant le téléviseur LCD, le récepteur, ou le lecteur DVD soient compatibles en mode HD.

Un congrès a été organisé par l’Union de radiodiffusion des Etats Arabes (ASBU), les 29 et 30 octobre, à Tunis. Cette manifestation a porté sur les technologies liées à la production, l’émission et la réception de canaux télévisés en haute définition. L’enjeu étant de définir des normes pour adopter la HDTV, soit la High Definition Television. De son côté, l’Etat tunisien se penche sérieusement sur la migration de ses canaux de diffusion pour adopter le mode HD. Cela constitue un vrai besoin non seulement par rapport au confort du téléspectateur, mais aussi à cause de l’évolution mondiale qui tend vers une homogénéisation du secteur lié aux nouvelles technologies, devenu indissociable à tout ce qui touche au numérique.

La vague des écrans plats n’a pas fini de déferler en Tunisie (lire l’article
Tunisie : La déferlante des écrans plats). Et ce n’est apparemment qu’un début, puisque la norme de la haute définition est désormais adoptée par la plupart des constructeurs d’appareils audiovisuels : les écrans plats, les lecteurs de salon, en passant par les supports numériques (comme par exemple les dvd de type Blue Ray…). Mais pour les utilisateurs, il ne suffit pas d’acheter l’un de ces appareils pour pouvoir pleinement profiter de la qualité d’image exceptionnelle dont jouit la HD.

Le choix de l’écran LCD en question doit obéir à certaines règles élémentaires. Car pour profiter de la meilleure qualité d’image, il faut au préalable bien vérifier s’il est doté d’un port HDMI et s’il est estampillé du logo full HD, également appelé HD Ready ou encore 1080p (dont l’image est constituée de 1080 lignes).

Autre point qui mérite d’être souligné : le fait que le téléviseur doive contenir ou pas un tuner TNT HD/DVB-T (MPEG4) intégré. Car bien que la majorité des Tunisiens ait actuellement recours aux récepteurs numériques, la qualité d’image diffusée par ces derniers offrent de piètres résultats sur les téléviseurs haute définition. Et pour cause. D’une part, la plupart des récepteurs disponible sur le marché en Tunisie, du type Starsat, Samsat, Fortecstar, ou autres ne sont pas dotés de tuner HD. Et quand bien même ils le seraient, encore faut-il que les chaînes captées émettent elles-mêmes des signaux en haute définition. Or ce type de canaux sont encore rares.


Cependant, certains modèles de récepteurs très en vogue, comme la Dreambox (capables de charger automatiquement, via une connexion internet, des bouquets entiers de chaines), offrent une qualité d’image en haute définition, grâce à leur tuner HDTV incorporé. Ce qui est pour l’ensemble, tout à fait intéressant, en attendant le passage à la télévision terrestre diffusée en haute définition en Tunisie.

En somme, pour réellement profiter des qualités de ces écrans plats qui font si bien dans le salon, il faudrait que l’ensemble complet incluant le téléviseur LCD, le récepteur, ou le lecteur DVD (fourni en général avec un câble HDMI ), bref tous les supports numériques, soient compatibles en mode haute définition. Ce qui n’est pas toujours évident. Car il faut savoir qu’il existe un manque d’information flagrant chez la plupart des consommateurs qui se retrouvent du jour au lendemain en possession d’une seule partie d’un puzzle plutôt compliqué à constituer. Sans parler de ce que ça coûte. Mais la vie en haute définition a un prix.

Samy Ben Naceur

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Medias






  • Envoyer