Tunisie : Le .tn brisera ses chaînes

A la date du 25 novembre 2009, on compte 6519 sites web tunisiens en .tn. L’ATI espère donner un coup de fouet au web en Tunisie, par des mesures d’assouplissement. Le sunrise 3 est lancé.

L’Agence Tunisienne d’Internet  (ATI), a lancé depuis mars 2009 un programme de libération de l’extension .tn pour les noms de domaines tunisiens. Jusqu’à peu, seuls les instances gouvernementales et les fournisseurs d’accès internet avaient droit à une adresse Internet en .tn.

Une réforme a été engagée par l’ATI pour «alléger les procédures administratives actuelles (ne plus demander le registre de commerce, ne pas fixer les tarifs et laisser la place à une "libre" concurrence entre les "registrars")».

Pour ce faire, l’agence tunisienne a mis en place une transition en 3 phases: la sunrise 1, 2 et 3, d’une durée de 4 mois chacune. Le but étant de préserver les sociétés tunisiennes du cybersquatting. Ces dernières sont ainsi invitées à réserver en priorité leurs marques déposées dans les noms de domaines nationaux.

Le 24 novembre dernier, la dernière phase de transition, à savoir, la sunrise 3, a été entamée. Cette étape permet aux entreprises détenant plusieurs marques de réserver une adresse web pour chacune d’entre elles. Exemple : la société dont la raison sociale est COMPANY et qui possède la marque déposée PRODUIT peut désormais enregistrer directement le nom de domaine PRODUIT.TN.  Les personnes physiques ayant une marque déposée pourront, eux aussi, bénéficier du .tn après présentation des justificatifs nécessaires.

Le .tn : un top ou un flop ?

M. Atef Loukil, responsable des noms de domaines à l’ATI, estime pour sa part que «ces sunrises ont été couronnés de succès». Mais il s’attendait tout de même «à un plus grand engouement de la part des entreprises pour l’ouverture du .tn». A la date du 25 novembre 2009, on compte ainsi 6519 sites web tunisiens en .tn.

Retour sur les sunrises

La sunrise 1 offrait la possibilité aux sociétés qui détiennent un nom de domaine du type .com.tn ou .info.tn d’avoir gratuitement l’équivalent de ces adresses web en .tn.

Avec la sunrise 2, l’ATI offrait aux entreprises tunisiennes la possibilité de réserver directement le .tn sans passer par le .com.tn . Seule condition requise : réserver uniquement le nom de la société. En d’autres termes, pendant la sunrise 2, une entreprise ne pouvait réserver que sa raison sociale comme nom de domaine. Les marques dérivées en étaient exclues.

Il est à noter que ceux qui en sont restés au .com.tn peuvent aujourd’hui se rattraper, en accédant directement au sunrise 3 et engranger d’entrée les facilités accordées par l’ATI.

Hébergement tunisien plus compétitif

Avec ces mesures d’assouplissement, l’ATI espère donner un coup de fouet au web tunisien. Dans un contexte marqué par l’hémorragie des sites made-in-Tunisia fuyant les complications de l’hébergement national. Les webmasters tunisiens qui préfèrent l’hébergement à l’étranger malgré les difficultés du payement en devise se comptent en effet par milliers.

Une situation qui n’est plus sous contrôle et qui n’aide point à la promotion des TIC en Tunisie. Or il s’agit de soigner une bonne fois la fameuse fracture numérique. L’ATI a donc réagi en lançant un grand chantier pour faire de la Tunisie un site d’hébergement aussi attractif que ses homologues étrangers. Reste à savoir si la qualité de service suivra toutes ces bonnes résolutions.

Welid Naffati

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net






  • Envoyer