Audimat : L’Olympique du Kef plutôt que le FC Barcelone

L’Olympique du Kef intéresse plus nos concitoyens que les stars du FC Barcelone ! Les programmes sportifs ont une fois de plus battu des records d’audience pour le mois de décembre 2009.

Gagnants ou perdants, les résultats de l’équipe nationale de football ne changeront pas la donne pour les télés tunisiennes. Le foot est toujours une matière d’actualité gagnante pour nos télés. Et pour cause, l’audience tunisienne débarque toujours en masse quand il s’agit du ballon rond. Les programmes sportifs ont une fois de plus battu des records d’audience pour le mois de décembre 2009. C’est en tout cas ce qu’affirment les statistiques fournis par Sigma Conseil. Ainsi, les deux programmes les plus regardés sur Tunisie 7 étaient le match «EST-Sétif» (3 ,62 millions de spectateurs) et «EST-CA» (3, 54 millions de spectateurs). Dimanche Sport est loin derrière avec ses 2,73 millions de spectateurs.

Sur Hannibal TV, le second programme le plus regardé est «Bel Makchouf» (2 millions de spectateurs) et le troisième est «Souiaa Sport» (1,85 millions de spectateurs). Les matchs de 2ème division retransmis par Hannibal TV arrivent bon mal an à drainer leur quota de 1,9 millions de spectateurs, soit mieux que l’armada européenne recrutée à grands frais par NessmaTV.

Même si chez cette dernière, les matchs des championnats européens (1,6 millions de spectateurs) sont les programmes le plus regardés juste après «Ness Nessma». Visiblement, l’audimat tunisien est plus séduit par le foot national que le spectacle footballistique européen fusse-t-il de haut niveau. Honni soit qui mal y pense : l’Olympique du Kef intéresse plus nos concitoyens que les stars du FC Barcelone !

La fameuse règle de proximité joue donc à plein, en faveur d’Hannibal, malgré le casting peu prestigieux des footballeurs de Ligue 2. En d’autres termes Cristiano Ronaldo, et autres Drogba, s’inclinent face à nos modestes joueurs. Tunisiens d’abord !


T.M

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Medias






  • Envoyer