Tunisie-CAN2010 : Pour les télés, c’est chaud !

Stade 7 sur Tunisie 7, Souiaa CAN et CAN Light sur Hannibal TV et Ness el CAN sur Nessma. Les télés tunisiennes ont produit leur talk show consacré à la CAN 2010. Mais sans images dans le feu de l’action, le show est moins chaud !

Pour cette Coupe d’Afrique des Nations 2010, Tunisie 7 ne diffusera pas les matchs, Tunisie 21, Hannibal TV et Nessma non plus ! Tant de polémique au sujet des droits de diffusion de CAN 2010 disputée en Angola en ce début d’année 2010. Si nos télés n’ont pas les moyens d’acquérir les droits de diffusion, elles n’ont pas hésité à mettre le paquet pour la production d’émissions spécialement dédiées à la fête du football africain.


Un Stade 7 avec 0 buts !

Pimentés par des analyses d’experts, l’émission «Stade 7» est diffusée 7 jours sur 7 durant la CAN sur Tunisie 7. Un intitulé très original en effet, quand on sait que France 2 a produit… Stade 2.

L’équipe de ce talk show, produit par Cactus Prod, rappellera aux fans de foot le temps de «Souiaa Sport» ou «Belmakchouf» sur Hannibal TV. On retrouvera ainsi Moez Ben Gharbia et Fethi Mouldi en tête d’affiche. Des ex des anciennes émissions sportives à succès d’Hannibal TV. Dommage que le show est beaucoup moins spectaculaires sans les images des matchs disputés en Angola. Quant à sa petite sœur du service public Tunisie 21, elle s’est contentée de réserver, quatre jours sur 7, un espace à la CAN dans la plage d’après-midi de sa grille de programmation.

Hannibal TV, pieds sur terre

Hannibal TV a fait un autre choix. La première chaîne privée de la Tunisie est visiblement consciente qu’un talk show sans images chaudes et prises dans le feu de l’action aurait de la peine à chauffer les salons des ménages tunisiens et les cafés réchauffés par Al Jazeera. Pour éviter la question des droits de diffusion, les émissions dédiées à la CAN sur Hannibal TV passent par l’antenne terrestre. Le talk show «Souiaa Can» est diffusée chaque jour à 21h30 avec une rediffusion le lendemain à 13h30. «Can light», bulletin de news de la plus grande manifestation de foot africaine, est transmis également sur antenne terrestre chaque jour à 23h30 avec une rediffusion le lendemain à 16h30. Quitte à ce que le téléspectateur ait gardé sa bonne vieille antenne terrestre. Pas évident avec les milliers d’antennes paraboliques dressées vers le ciel tunisien, vénérant ART, Al Jazeera et consorts.


«Wech ! We… CAN !», plutôt du zaama zaama ?

Deux équipes maghrébines, la Tunisie et l’Algérie, sont en compétition en Angola. Nessma TV a produit pour l’occasion «Ness El CAN», une nouvelle émission au slogan «Wesh ! We… CAN !». Un jeu de mot en référence au slogan de la campagne électoral de Barack Obama pour les présidentielles américaines de 2009, «Yes, we can». Et Nessma s’y est déjà référé pour l’émission qu’elle a réservée au Festival du cinéma de Cannes, «Wech ! We… Cannes !». A défaut de créativité, on recycle !

Le talk show quotidien, «Ness El Can», est diffusé du 9 au 31 janvier 2010. Des experts tels que les Tunisiens Youssef Zouwaoui et Zied Jaziri, l’algérien Abdelhafidh Tassfaout et le marocain Krimou Merry ont été invités. L’humoriste tunisien Lotfi Abdelli, le rappeur français d’origine algérienne Freeman et autres artistes sont venus offrir plus de chaleur à un plateau refroidi par l’absence d’images des matchs de la CAN.

Dans le marché de l’image, les monopoles existent aussi. En Tunisie, l’argent du contribuable versés lors du payement de chaque facture d’électricité à la STEG n’a pas suffi. La redevance trimestrielle des Tunisiens à l’Etablissement de la Télé Tunisienne est incapable de payer l’addition chère d’Al Jazeera. Les efforts réunis des quatre chaînes tunisiennes, ne suffiront pas à étancher la soif de cette CAN 2010 Ô combien particulière. Al Jazeera Sport a décidé in extremis de diffuser le match de l’équipe tunisienne. Mais le web se charge de toute façon de briser le monopole !


Thameur Mekki

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Medias






  • Envoyer