Tunisie : Un antivirus dans le caddy

Hexabyte proposera Trustport. Et après les FAIs,
voici que les grandes surfaces de Tunisie proposent elles aussi des antivirus. Le PDG d’Alwil Software précise pourtant qu’il n’y a aucune raison de payer pour un anti-virus aujourd’hui! A quel antivirus se vouer ?

Disposer d’un antivirus n’est plus un luxe pour les internautes, surtout face aux menaces informatiques qui pullulent sur le web (virus, vers, chevaux de Troie…). Flairant un marché assez juteux, plusieurs marques ont commencé à proposer des solutions de protections antivirus aussi diverses que variées. Seulement, pendant que certains se sont mis à défendre telle ou telle marque, d’autres par contre, en sont arrivé au constat suivant : les antivirus gratuits valent amplement les solutions payantes qui d’ailleurs, ont commencé depuis quelques années à faire leur apparitions sur le marché tunisien.

Au carrefour des antivirus

Après les fournisseurs d’accès, c’est à présent au tour des grandes surfaces de proposer au consommateur des packs d’antivirus payants. C’est ce que propose l’hypermarché Carrefour avec pas moins de trois offres. La première : une solution de marque Kaspersky (que proposait auparavant le FAI Topnet) Internet Security 2010, incluant une licence pour un seul poste avec une protection valable une année et ce, au prix de 69dt.

La deuxième, qui concerne cette fois la solution de protection de la marque Symantec, se décline en deux versions : le pack Norton Antivirus 2010, qui protège uniquement des virus et des vers. Cette offre inclut une licence pour trois ordinateurs avec 1 an de protection, pour la somme de79dt. Et le pack Norton Internet Security 2010, qui rajoute à l’antivirus des fonctionnalités de pare feu, d’antispam et de contrôle parental, pour la somme de 99dt.

Les FAIs chopent l’antivirus

Au passage, rappelons que les fournisseurs d’accès à internet ont été parmi les premiers à s’engouffrer dans la brèche, en proposant chacun, des offres ADSL accompagnées de leur propre solution de protection et il y en a pour tous les goûts et les couleurs, à l’exemple de Pc Trend Micro (Globalnet) , F-Secure (Topnet), BitDefender (Planet ) et prochainement un nouvel arrivant : TrustPort, fourni par Hexabyte. Sans parler des sociétés privées qui proposent également les marques Symantec (Norton) où encore ESET(Nod32)…

A voir tout ce petit bataillon, le consommateur risque rapidement de ne plus savoir vers quelle protection se tourner, car bien que ces solutions demeurent efficaces, elles ne sont pas parfaites.

En effet, chacune d’elle diffère des autres en termes de rapidité d’analyse, de richesse de la base de données (concernant les différentes menaces), de la quantité de ressources empruntées à l’ordinateur….en d’autres termes : chaque solution possède ses points forts et ses points faibles !

Solutions valables et… gratuites !

C’est à partir de là que les antivirus gratuits entrent en jeu. Néanmoins, il faut bien distinguer entre les solutions 100% gratuites (Freeware) et les versions limitées dans le temps (shareware) qui ont fini par exaspérer plus d’un internaute et dont chacune des marques (citées un peu plus haut) en possèdent au moins un exemplaire.

En réalité, il existe réellement des antivirus qui offrent exactement les mêmes spécificités que leurs homologues payants. Pourquoi ? Parce que ces solutions payantes n’hésitent pas à mener le consommateur en bateau, grâce à des transfuges commerciaux, (sous forme d’options additionnelles souvent inutiles). Pourtant, malgré cela, certains s‘évertuent encore à croire que la plupart de ces solutions, soit disant gratuites, offrent soit une protection minime (par rapport aux payantes), soit elles ne sont pas assez efficace… Quand on sait qu’il existe aussi des solutions anti-espion et anti spam gratuites et que les versions Vista et Seven du système d’exploitation Windows en possèdent une, intégrée (Windows Defender), on est en mesure de se demander à quoi peuvent bien servir ces options additionnelles. Sans doute, la magie du marketing…

Parmi les antivirus gratuits les plus efficaces, on peu citer Avast! Free Antivirus, AVG, Avira Antivir, Microsoft Security Essential, Panda Cloud Antivirus…


En offrant une excellente qualité de protection, ils prouvent que la notion de gratuité est souvent mal interprétée par les consommateurs, qui ont tendance à croire que plus c’est cher, plus c’est efficace !

C’est ce que martèle Vincent Steckler, PDG d’Alwil Software (Avast! Free Antivirus ) qui lors d’une interview accordée au journal 01net a estimé « qu’une offre gratuite doit offrir le même niveau de protection qu’un logiciel payant », en précisant que son entreprise proposait en parallèle une solution payante (antispam et firewall en plus) uniquement destinée « à ceux qui réalisent des transactions électroniques payantes ». Avant d’ajouter « Qu’il n’ya aucune raison de payer pour un anti-virus aujourd’hui![…] ». Vous avez encore un doute ?

Samy Ben Naceur

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Applis






  • Envoyer