Orange Tunisie pressée par ses clients

Lignes et clés 3G non activées, difficultés d’interconnexion, débit instable et réservation de numéros en ligne non abouties. Des clients s’impatientent devant les points de vente d’Orange pour livrer leurs réclamations. Certains expriment leur déception sur les blogs et sur Facebook.

200 000 lignes mobiles ont été commercialisées par Orange Tunisie durant les trois premiers jours d’activité. Après dix jours de son lancement, les foules s’entassent devant les sièges  du troisième opérateur téléphonique en Tunisie. Mais pas nécessairement pour ce que l’on croit. C’est que les réclamations affluent, parce que certaines lignes n’ont pas encore été activées.

«Je suis là pour déposer une réclamation. Ça fait une semaine que j’ai acheté ma ligne et elle n’est pas encore active» nous confie un jeune homme en attendant son tour d’accéder au siège d’Orange du centre commercial Central Park situé à l’Avenue Jean Jaurès au centre ville de Tunis. Idem pour le service 3G d’Orange. «Je me suis procuré cette clé 3G depuis mercredi 05 mai. Et j’attends toujours son activation» dixit un quinquagénaire bousculé par la foule.

Et même chez les clients aux lignes activées, l’utilisation de leurs nouvelles puces n’est pas assez fluide pour tous. Des difficultés d’interconnexion persistent, à l’émission et à la réception, entre le réseau d’Orange Tunisie et ceux de Tunisiana et de Tunisie Telecom. «J’ai trouvé dans la 3G une excellente solution. Je suis locataire d’un domicile sans ligne téléphonique. Et le proprio n’est pas prêt d’en installer une. La 3G est une bonne solution m’épargnant les fréquents déplacements au publinet du coin. Sauf que le débit est trop instable. Parfois, il chute même en dessous des 512 k» explique un employé trentenaire.

Lignes et clés 3G non activées, difficultés d’interconnexion et débit instable ne sont pas les seuls problèmes rencontrés par la clientèle d’Orange Tunisie. En effet, certains de ceux qui se sont précipités pour réserver en ligne leur numéro avant le lancement des activités d’Orange n’ont pas eu droit à leurs puces comme prévu (campagne de teasing «Je réserve»). Le blogueur Kiffe Grave a vécu l’expérience et il en a fait part aux internautes dans un post publié jeudi 13 mai.

A la fin de son article, le blogueur a tiré les conclusions suivantes : Premièrement, il a reçu «un email de confirmation de réservation qui ne sert à rien». Deuxièmement, il n’a pas eu droit à des  «excuses ni même de solutions de rechange». Troisièmement, il a fallu qu’il attende «l’activation au mieux dans 24 heures au pire dans 7 jours».

Sur le blog Startup Tunisie, un article relève le même problème. «Jusqu’à maintenant, il faudra attendre quelques jours pour activer la puce, on peut penser qu’il s’agit d’un problème technique interne, puisqu’il n’y pas d’activation automatique» mentionne le post en question.

Le même article évoque cependant le syndrome du «tanbir». «Une spécialité bien de chez nous, qui ne laisse personne en paix» commente Startup Tunisie. Mais sur la blogosphère tunisienne, les posts et Vcasts saluant Orange Tunisie restent à ce stade largement plus nombreux que ceux des nouveaux clients déçus.

Sur Facebook, des pages ont été créées pour descendre en flammes le nouvel opérateur. Des commentaires très virulents commencent à faire leur apparition, cristallisant la rancœur qui s’est développée ces derniers jours auprès des clients déçus. «Hey Orange ! On n’est pas des cons !» clament presque 700 facebookers sur une page. D’autre vont jusqu’à former le clan «anti Orange Tunisie». Sur une autre page, des geeks évoquent un «FAIL» (échec, en français). Vers les 2250 facebookers présente Orange comme «l’arnaque du siècle».

N’empêche que le nombre des détracteurs d’Orange Tunisie sur ces pages Facebook ne fait pas le poids face à ses milliers de fans. Tous les contestataires réunis arrivent à peine à représenter un dixième des plus de 46 500 supporters de la marque sur le réseau social. La tendance s’inverserait-elle ? Ou Orange va réussir à sauver la mise et à rétablir l’ordre dans ses réseaux ?

Thameur Mekki

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Operateurs






  • Envoyer