Tunisie : Visa au bonheur pour 206 pays

Après la jungle tropicale de l’Equateur, les Jeux Olympique d’hiver à Vancouver et le charme de Singapour, l’Expédition 206 a atterri en Tunisie. Toño, Kelly et Tony font le tour du monde et partagent cette expérience  avec les internautes sur Twitter, Facebook et leur blog.

 Ils ont déjà visité 83 pays. Leurs dernières destinations étaient la Chine, puis l’Allemagne et dernièrement l’Algérie avant que leur avion n’atterrisse, mardi 11 mai, à Tunis. Il ne s’agit pas d’un roman de Jules Verne. Et ce n’est pas de la fiction. Marco Polo ou Ibn Batouta n’ont pas été réincarnés en ce 21ème siècle. C’est l’Expédition 206 : trois «ambassadeurs du bonheur» faisant le tour du monde en mission pour Coca-Cola.

Tony, Kelly et Toño sont partis à la rencontre des sources de l’optimisme chez les peuples de 206 pays où la marque de soda est commercialisée. La mission de ce trio a commencé depuis le 01 janvier 2010 et devrait être accomplie en 365 jours. Ces globe-trotters partagent cette remarquable expérience via Twitter, Facebook ou leur blog sur TypePad. Photos et vidéos prises dans les différents pays visités sont également disponibles sur le site web officiel de l’Expédition 206.

Trois citoyens du monde

 La cohabitation entre ces trois voyageurs, venant de trois pays différents, n’est pas vraiment évidente. Mais le melting pot a fini par prendre le dessus. Lors de leur passage en Tunisie, Tony nous en parle : «On est comme une famille. Il y a des moments où l’un de nous est épuisé ou ne se sent pas bien dans sa peau. Et à chaque fois, les autres le soutiennent, prennent en charge ses tâches ou lui remontent le moral». D’ailleurs, Toño n’a pas assisté à notre rencontre avec Kelly et Tony. C’était son tour de veiller sur le compte Twitter, la page Facebook et le blog.

En effet, Kelly, étudiante en publicité à l’université de Bruxelles, est née au Cap, en Afrique du Sud, avant de déménager en Belgique à l’âge de 4 ans. Sa mère, employée au sein d’une compagnie aérienne, lui a fait découvrir le plaisir de voyager. Kelly est une véritable citoyenne du monde maitrisant quatre langues.

Quant à Toño, il est mexicain. Il étudie la littérature et la poésie hispanique à l’université. Il écrit pour plusieurs blogs. Il est l’auteur d’un recueil de poèmes, en attente de publication. En dehors des études, Toño est professeur de yoga et d’arts martiaux. Il a même une ceinture noire en Kung Fu.

De son côté, Tony est instituteur à l’école maternelle. Il explore le monde en produisant des films touristiques amateur. Il a grandi à Washington, D.C et a étudié à l’université de Pennsylvanie. En 2006, Tony a voyagé en Asie pour présenter «5 Takes: Pacific Rim», une émission en 12 épisodes pour Travel Channel. Il y a deux ans qu’il habite à Munich, en Allemagne.

Argent, famille et…partir ailleurs

Partis à la découverte de la conception du bonheur chez les peuples des pays visités, le trio de l’Expédition 206 sillonne les marchés, les lieux touristiques et se balade dans les ruelles des villes pour y rencontrer les gens. Ils posent aux personnes qu’ils croisent des questions autour de leur perception du bonheur. «C’est presque les mêmes réponses. Mais dans chaque pays, le bonheur est vécu par les gens d’une manière différente» nous répond Kelly avant que Tony rétorque : «Par exemple, dans les pays développés le bonheur est de se réunir avec sa famille lors d’une sortie shopping dans un grand centre commercial. Alors qu’au Sénégal, les gens vivent le même bonheur en étant réunis autour d’un grand plat partagé par tous».

En Tunisie, l’argent, l’amour et la famille est ce qui fait le bonheur des gens rencontrés par le trio de l’Expédition 206. Mais, ce n’est pas tout ! «Pour certains jeunes Tunisiens, le bonheur réside dans le fait de partir ailleurs» relève Kelly. «Jeune homme Tunisien: le bonheur pour moi c’est l’Europe» partage Kelly sur le site.

Finalement, il s’avère que les Tunisiens gardent les pieds sur la terre du pays. Mais la tête et le cœur vadrouillent souvent ailleurs.

«La médina de Tunis est vraiment magnifique. C’est comme si on voyageait vers les temps anciens» nous confie Tony après sa première journée en Tunisie. Kelly a aussi apprécié la randonnée : «C’est un endroit qui a beaucoup de caractère. J’aime les ruelles étroites et cette ambiance chaotique. Je n’aime pas quand tout est en ordre. Je trouve une certaine beauté dans le désordre de la médina».

Thameur Mekki

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu






  • Envoyer