Tunisie 7, sera-t-elle sauvée par le gang de «Garage Likrik» ?

«Dar El Khleâa» est loin d’être un succès. Les sitcoms de Tunisie 7 perdent de leur éclat aux yeux de l’audimat en cette première moitié de Ramadan. La bande à Sami Fehri part. Et voilà que le gang de «Garage Likrik» prend place. Sauvera-t-il «Tunisie 7»? Serait-ce le retour des sitcoms à succès?

Lotfi Abdelli, Wajiha Jendoubi, Hichem Rostom, Mohamed Ali Damak, Sleh Msaddak et autres seront tous dans «Garage Likrik». Cette sitcom, réalisée par Ridha Behi, sera diffusée durant la deuxième quinzaine du mois de Ramadan sur «Tunisie 7». Exit «Casting». Place à «Garage Likrik» à partir de demain. Cette série humoristique, d’une durée de 15 minutes, sera diffusée à 21h10. C’est ce qu’affiche la grille des programmes de Tunisie 7 publiée dans la Presse Magazine du dimanche 22 août 2010. Et donc, la série est prévue à l’heure où Casting était programmé, ou plutôt à l’heure du premier break publicitaire du feuilleton. «Garage Likrik», redonnera-t-elle aux sitcoms de «Tunisie 7» leurs lettres de noblesse (à l’audience) ?

La question représente un challenge important pour la première chaîne nationale. En effet, la sitcom programmée par «Tunisie 7» depuis le début du mois de Ramadan, «Dar El Khleâa», est loin d’être un succès. Son taux d’audience n’a pas dépassé 13% durant la première semaine du Mois Saint. Ce qui ne veut dire, en aucun cas,  que l’audimat tunisien n’a plus d’yeux pour les sitcoms.

Preuve à l‘appui, «Nsibti Laâziza» de Nessma TV a du succès. C’est le troisième programme-télé le plus suivi en Tunisie avec une part d’audience de 36,6%. Et ce, courant la première semaine du mois du jeûne. Il s’agit de la sitcom phare de ce mois de Ramadan. «Garage Likrik» a le potentiel nécessaire pour affronter le défi. Son heure de diffusion est très favorable vu que la sitcom passe, en plage de pique, au cœur du prime time (21h10). Et ce n’est pas tout.

Ridha Behi, figure incontournable du cinéma tunisien, est derrière la caméra de «Garage Likrik». Un cinéaste de sa stature est doté d’une vaste expérience, d’une maîtrise technique et d’une maturité artistique rarissimes en Tunisie. Difficile de trouver un réalisateur-télé au background égal à celui de ce cinéaste. En plus, la trame du scénario est tissée par Tahar Fazâa. Sa plume a trouvé le chemin du succès populaire à maintes reprises. Le dernier en date est celui de la saison 1 de Maktoub. Le scénario de «Garage Likrik» a été peaufiné par Heifel Ben Youssef. La contribution ce jeune cinéaste amènera probablement de la fraicheur à cette production.

Côté acteurs, le casting de la série réunit des figures très appréciés par les l’audimat tunisien à l’instar de Lotfi Abdelli et Wajiha Jendoubi. Le succès au guichet de leurs one man shows en témoigne. «Made In Tunisia» de Lotfi Abdelli et «Mme Kenza» de Wajiha Jendoubi sont présentés régulièrement dans tout le Territoire Tunisien. Ces deux spectacles ont été joués, plusieurs fois, à guichets fermés. Et ces acteurs seront présentés dans un cadre plutôt moderne.

Le teaser de Garage Likrik, diffusé depuis quelques jours sur Tunisie 7 et mis en partage sur Facebook, nous fait découvrir un décor digne d’une sitcom produite en 2010. Le garage, lieu de tournage principal de la série, est spacieux et haut en couleurs. De quoi nous faire oublier les couleurs fades de «Choufli Hal» et le stéréotype de la Médina remâché par «Nsibti Laâziza».

En cas de succès de «Garage Likrik», Tunisie 7 ne verra pas uniquement ses sitcoms regagner leurs lettres de noblesse. La première chaîne-télé du service public aura aussi une autre corde à son arc pour concurrencer sa principale rivale Hannibal TV.

*Les statistiques d’audience notées dans cet article sont
tirées du SigmaMag édité par Sigma Conseil le 17 août 2010.

Thameur Mekki

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Medias






  • Envoyer