L’iPhone d’Orange Tunisie, c’est pour ce soir

Le coup d’envoi du lancement officiel de l’iPhone sur le marché tunisien sera donné en cette soirée du jeudi 23 septembre. La star mondiale des smartphones sera bien l’appareil emblématique d’Orange Tunisie. N’en déplaisent aux amateurs d’iPhones Killers !

Les geeks de Tunisie l’attendaient avec impatience. Les petites annonces le concernant fleurissent sur le Net tunisien, et les amateurs sont sur les rangs. Il s’agit de l’iPhone, évidemment. Rarement au cours de l’histoire de la technologie un appareil aura autant suscité les convoitises. Les autres constructeurs se sont escrimés à le tuer, en lançant à tours de bras leurs Killers menaçant. En vain. Difficile de faire mieux question design que l’iPhone 4, le smartphone le plus fin au monde (à peine 9,3 mm). En termes d’image de marque, Apple reste imbattable.

En Tunisie, les plus accros se sont empressés de se procurer un exemplaire jailbreaké de l’étranger. Les Tunisiens devaient jusqu’ici s’en contentaient, puisque officiellement, la bête n’était pas encore disponible. Et voici qu’un opérateur tunisien, Orange en l’occurrence, se charge de le proposer sur notre marché. Le coup d’envoi du lancement officiel de l’iPhone sur le marché tunisien sera donné en cette soirée du jeudi 23 septembre.

On a suivi son évolution de très près. D’abord, Tekiano a guetté les premiers signes annonciateurs de son débarquement imminent. Puis nous avons testé l’iPhone dans sa version 4 dès l’été dernier (28 juin 2010) pour nos lecteurs. L’arrivée du bijou high-tech à la douane tunisienne au début de ce mois lui a valu d’ailleurs une avalanche d’articles dans les journaux en ligne tunisien dont le nôtre. Et voilà que le téléphone mobile le plus célèbre, le plus imité, le plus désiré, mais aussi le plus critiqué est là, à la portée de n’importe qui. Enfin presque : puisqu’en réalité, ce n’est pas le Tunisien moyen qui peut casquer un bon millier de dinars pour un gsm, même si l’engouement de nos concitoyens pour la téléphonie mobile n’est plus à démontrer.

iPhone simlocké

Selon nos sources, les appareils mis sur le marché tunisien seront simlockés. En clair, il faudra les débloquer pour pouvoir les utiliser avec la puce d’un autre opérateur qu’Orange. Ceux qui auront choisi cette voie ne sont pas au bout de leur peine. Parce que l’iPhone 4 n’accepte en effet que des mini-cartes sim. Or ce type de carte n’est tout simplement pas proposé par nos deux autres opérateurs de la téléphonie mobile. Il faudra donc s’amuser à découper les puces pour les ramener à de plus petites dimensions, avant d’espérer les faire entrer dans le volet prévu dans l’iPhone. Pour le test effectué en juin, à l’heure où les mini-cartes n’étaient pas encore disponibles, Tekiano a dû sacrifier deux cartes avant de réussir à intégrer la troisième dans son loquet. Certes, l’iPhone GS lui, fonctionne avec des puces de taille normale. Mais là encore, il ne sera pas facile de passer outre la barrière Orange.

Ceux qui s’entêteront à placer à tout prix une carte d’une autre couleur sauront également que l’on mettra à la disposition des heureux acquéreurs de l’iPhone un bon paquet d’applications. Un bouquet qui restera inaccessible à ceux qui auront décidé de zapper l’orange. Sans même parler de la 3G, qui reste à l’heure actuelle l’apanage exclusif du nouvel opérateur. Le dispositif mis en place est donc plutôt dissuasif. Et tout se passe apparemment comme prévu : l’iPhone sera donc bel et bien l’appareil emblématique d’Orange Tunisie.

Lotfi Ben Cheikh

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Operateurs






  • Envoyer