Pour rabibocher les Tunisiens avec les chaînes françaises

Les 1eres journées audiovisuelles de Tunis sont lancées par l’ambassade de France en Tunisie, dans un contexte marqué par le désamour des Tunisiens pour les chaines françaises.

L’ambassade de France organise les 1eres journées audiovisuelles de Tunis du 25 au 27 octobre prochain En marge des journées cinématographiques de Carthage JCC. Une conférence de presse a été donnée le jeudi 21 octobre dernier par l’Ambassadeur de France en Tunisie, Pierre Ménat et Valéry Freland, Directeur de l’Institut Français de Coopération, pour présenter le programme de la manifestation.

L’ambassadeur français a expliqué qu’un tel évènement est devenu une nécessité pour défendre la place de la francophonie en Tunisie, dans un contexte marqué par le désamour des Tunisiens pour les chaines françaises (et francophones). Le diplomate a également regretté que l’image de la Tunisie soit «mal traitée» par les médias français.

C’est donc dans ce cadre que des tables rondes vont être organisées le mardi 26 et mercredi 27 octobre prochain. M. Abderraouf El Basti, Ministre de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine de la (Tunisie) et M. Frédic Mitterand, Ministre de la Culture et de la Communication (France) seront les invités d’honneurs.

Lors des deux premières journées, une pléiade de responsables des télévisions tunisiennes et françaises viendront débattre de sujets comme : «Comment répondre aux attentes des téléspectateurs et auditeurs français et tunisiens ?» ou «Quelle langue pour quelle audience : enjeux et stratégie» qui se déroulera en présence de la directrice générale de TV5 Monde.

La Journée du 27 octobre passera en revue d’autres thèmes d’actualité, tels « La création audiovisuelle de demain : le web, le numérique, le jeu vidéo», «La communication interactive et les usages des nouveaux réseaux sociaux par les jeunes Tunisiens», ou encore « Les nouvelles pratiques de l’image : culture ou dépendance ?». Une table ronde fera une étude comparative de deux feuilletons à succès en Tunisie et en France : «Maktoub» et «Plus belle la vie».

L’ambassade de France en Tunisie décernera le prix de la meilleure création audiovisuelle le lundi 25 octobre au théâtre municipal, avant la projection du film de Nicole Garcia «Un balcon sur la mer».

W.N

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Medias






  • Envoyer