Orange Tunisie : 70% de bénéf pour les développeurs d’applis

«Il faut jouer sur le côté addictif ainsi que l’intérêt du contenu d’une appli», ce sont là quelques astuces d’un expert international lors du 1er atelier de formation d’Orange Tunisie. Les développeurs tunisiens pourront bientôt toucher 70% sur la vente de leurs appli mobile grâce à ce programme.

Le premier atelier du Programme Orange Tunisie pour la promotion des applications mobiles tunisiennes s’est déroulé le samedi 30 octobre dernier dans un hôtel à Tunis. Jean François Arnaud, directeur marketing et communication d’Orange Tunisie, et Olivier Martin, expert International des applications mobiles et de l’Open Source auprès du groupe Orange, se sont succédés au micro pour présenter ces ateliers et le programme de formation.

Mais si le premier était là surtout pour rassurer sur l’engagement du nouvel opérateur dans la promotion des compétences tunisiennes, le deuxième a essayé plutôt de motiver la cinquantaine de développeurs présents dans la salle à s’investir corps et âme dans un projet.

L’addiction, une des conditions de réussite d’une appli

«Il y a un grand potentiel en Tunisie. Il existe une grande communauté de développeurs et il y a de plus en plus d’applications sur Android et iPhone destinées aux professionnels. En se basant sur ce constat, des entreprises tant au niveau national qu’international auront besoin d’applications métiers sur les Smartphones de leur salariés», déclare M. Olivier Martin.

Il rappelle qu’une application mobile à succès, est une application qui répond avant tout à un besoin et ce, indifféremment de la catégorie du client (grand public ou professionnel). Il a ainsi conseillé les présents à être plus à l’écoute de leur entourage, d’observer et d’analyser. Il a pris l’exemple du mois de Ramadan qui pourrait être une occasion pour développer des applications spécifiques aux besoins de cette période là de l’année.

«Il faut jouer sur le côté addictif d’une application. La richesse et l’intérêt de son contenu sont également des éléments essentiels à sa réussite. Mais gardez en tête la grande importance de l’expérience de l’utilisateur final. Il faut que votre application soit facile et intuitive. En bref, elle doit être utile, utilisée et utilisable».

La culture numérisée, un marché lucratif sur les Smartphones

M. Martin a ainsi présenté des exemples d’applications mobiles sur iPhone dont le succès commercial était au rendez-vous. Graphe à l’appui, l’expert en appli mobiles a montré que ceux qui sont les plus populaires sur l’App Store (vitrine en ligne des applications iPhone, iPod Touch et iPad) sont les jeux et… les livres audio.

«Essayez de tisser des relations avec les éditeurs de livres. N’hésitez pas à aller les voir pour leur proposer des applications adaptées à leur activité», déclare M. Martin après avoir étayé les preuves sur l’intérêt du public à la culture sous son format numérisé.

Même si la majorité des applications qui font les choux gras d’Apple est destinée au grand public, celles dédiées au business sont paradoxalement les plus lucratives : «Les appli business représentent 2% du marchés de l’App Store, et pourtant elles lui rapportent 35% de son chiffre d’affaires». Sur ce volet Olivier Martin rappelle l’importance de la sécurité des applications pour les entreprises dont les données échangées sont plus sensibles et plus confidentielles.

Quand le Smartphone devient un outil de travail

Le conférencier d’Orange a expliqué par la suite que les développeurs peuvent créer des applications qui ne seront pas destinées à l’App Store mais plutôt à une utilisation exclusive à une société : Les appli dites «in House». Orange, étant revendeur et distributeur de l’iPhone pourrait être la première à en bénéficier pour la gestion des services intra-entreprises depuis les Smartphones de ses salariés.

Question rémunération des applications payantes que nos développeurs tunisiens pourront gagner, M. Olivier Martin a souligné que Apple ne touchera que 30% sur chaque vente. L’hébergement et la promotion de l’application sur l’App Store restent, quant à elles gratuites.

W.N

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Operateurs






  • Envoyer