Tunisie : Pas besoin de «brûler» pour changer d’air

Savez-vous qu’il est possible de voyager dans plus de 60 pays comme le Japon, le Brésil, la Corée du Sud… sans aucun visa ? C’est ce que relève un blogueur inspiré pour vous suggérer l’endroit où passer vos prochaines vacances. En clair : pas besoin de brûler clandestinement pour changer d’air.

«Blog d’un geek voyageur et randonneur Tunisien» est un blog pas tout à fait comme les autres, puisqu’il retrace l’itinéraire atypique, imprégné de senteurs lointaine, d’un jeune globe trotteur. Bien qu’il s’agisse d’un carnet de voyage virtuel, il nous procure bizarrement une sensation unique de vacances en nous faisant oublier l’espace d’un instant, que nous sommes toujours assis sur notre chaise, dans un bureau maussade à attendre la fin d’une journée surchargée de labeur.

Surtout qu’on y découvre pas mal de trucs et astuces pour voyager malin, disponibles à travers plusieurs post passionnants relatant les expériences de voyages concernant notre globe-trotter(Le Japon, la Syrie, le Sénégal figurent déjà parmi son palmarès) qui ne semble rater aucune occasion pour enrichir à chaque fois un peu plus, son parcours initiatique et culturel à travers le monde.

Mais saviez-vous auparavant qu’il était possible de voyager dans plus d’une soixantaine de pays à travers le monde et ce, sans être obligé de se trimbaler un Visa ?

Oubliez les files d’attentes pour Schengen

On est bien loin des interminables files d’attentes des ambassades qui traquent sans aucun épit d’éventuels « futurs sans-papiers». En clair, nul besoin de passer par les fourches caudines de Schengen, pour espérer un laissez-passer providentiel qui n’arrivera jamais. Oubliez les harragas et leurs rêves de grands brûlés. Notre blogueur inspiré nous souffle la solution.

Son blog propose ainsi une liste exhaustive de tous ces pays classés par continent. On peut citer par exemple le Japon, Le Brésil, Hong Kong, la Turquie, la Corée du Sud, Les îles Fidji auxquels viennent s’ajouter des « pays exotiques bien plus pauvres et plus beaux à découvrir et des gens plus accueillant sans racisme ni préjugés » comme le souligne si bien le blogueur. Car il est clair que ces destinations pourraient représenter une alternative intéressante pour aller passer du bon temps sans être obliger de se concentrer à chaque fois sur l’Europe et ses éternels préjugés envers l’autre rive de la Méditerranée…

Et en Tunisie ?

Entre randonnées pédestres, campings en bord de mer, journées dédiées à l’exploration de sites archéologiques et croisières maritimes, «Blog d’un geek voyageur et randonneur Tunisien» nous fait également découvrir divers aspects relatifs au paysage naturel tunisien, dont certains endroits demeurent totalement méconnus jusqu’à présent. Dès lors, comment ne pas s’émerveiller devant les magnifiques paysages et les grottes millénaires qu’offre la montagne de Zaghouan ?- pour le plus grand plaisir des amateurs de spéléologie- Devant les plages féériques aux eaux réputées limpides d’El Haouaria ? Mais impossible de ne pas tomber amoureux des iles Kurîat (Au large de Monastir) ?

Bref, tant de lieux à découvrir, si accessibles, nécessitant parfois à peine trois quart d’heure de voitures (Zaghouan) pourtant boudés par les Tunisiens pour des raisons encore méconnues. Preuve que le tourisme de proximité et culturel a encore du chemin à faire… Et qu’il est possible de changer d’air, sans perdre sa dignité.

S.B.N

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu






  • Envoyer