Tunisie : Les irresponsables de Facebook

De nombreux facebookeurs ont remplacé leur photo de profil par le drapeau de la Tunisie. Un regain de patriotisme légitime, au vu des événements tragiques à Thala, Kasserine et dans plusieurs autres villes tunisiennes. Mais d’autres continuent de poster des clips vidéo de Nancy Ajram.

«Bellahi ceux qui partagent les chansons, les clips, les photos des baskets et les chaussures pour dames, ceux qui jouissent pour une 5-1: dites nous est ce que vous savez ce qui se passe?» dixit Mohamed Ali, l’un des nombreux facebookeurs indignés. En effet, malgré les événements qui viennent d’ébranler plusieurs villes tunisiennes, des internautes constatent avec étonnement que certains de leurs concitoyens paraissent totalement indifférents ! Pis : ces derniers continuent de poster sur leur mur et le plus naturellement du monde, des clips vidéo de Nancy Ajram et de Ragheb Alama….

En se connectant sur le réseau social de Mark Zuckerberg, on ne peut que constater la dernière tendance actuelle qui sévit parmi les internautes Tunisiens. Le remplacement pur et simple de leur ancienne photo de profil par le drapeau bicolore de leur pays. Ce regain de patriotisme pourrait paraitre légitime, vu la situation actuelle liée aux événements tragiques relatifs à Thala , Kasserine et à plusieurs autres villes tunisiennes.

Seulement voilà, cet appel à l’unisson ne semble guère être perçu par tous les facebookeurs. Certes, les vidéos des manifestations, les messages de soutien fleurissent sur la toile. Mais nombreux sont ceux qui continuent de mettre en ligne des clips vidéo de musique house, de hiphop, de séquences humoristiques et même d’extrait de concerts inédits du chanteur libanais Ragheb Alama ! Faute de goût ou inconscience ? A moins que ce ne soit un désintérêt total vis-à-vis de nos réalités nationales ?

«J’ai l’impression que certains individus vivent sur Mars» clame Mohsen qui trouve certains comportements choquants et outrageants dans la situation actuelle. Quant à Moez, il demande explicitement à tous ceux qui continuent ces partages de futilités, de cesser immédiatement «A tous ceux qui ne se sentent pas concernés par la tragédie nationale et qui s’en foutent éperdument, arrêtez de partager de la musique de merde par respect aux familles en deuil!!! Shame on you!!! »

Idem pour Mehdi, un autre Facebookeur atterré, quia décidé de faire le ménage parmi ses amis «je viens de supprimer une dizaine d’amis et je pense que même dans la vraie vie on ne sera plus amis à cause de leur lâcheté et de leurs publications […].Certains d’entre vous penseront que je fais et dis n’importe quoi .J’en ai rien à foutre. J’ai la haine contre eux».

Sans oublier les footeux qui continuent encore et toujours de s’intéresser aux moindres nouvelles liées au ballon rond. Ceux qui continuent de partager des images de voitures de luxe et articles de beauté, qui eux aussi, ne semblent pas trop inquiétés par la tournure des événements. Mais peut être s’agit-il tout simplement de cas isolés, de «Fils à papa imberbes, pourris gâtés, plein de gel dans les cheveux. Ils sont cloitrés dans leur bulle de 3 km carré du Grand Tunis sans même se rendre compte des difficultés de leurs concitoyens» souligne Mejdi qui fait partie de tous ces facebookeurs dégoutés par tant d’inconscience et d’irresponsabilité.

Samy Ben Naceur

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu






  • Envoyer