Tunisie : Facture postrévolutionnaire de la STEG

Une séquence vidéo sur Facebook dénonce une facture d’électricité de la branche du RCD de la ville d’Hammamet. Le montant qui y figure est 0.000 millimes !!! Mais le plus surprenant,  c’est que cette facture a été délivrée le 25 janvier 2011, soit 11 jours après la Révolution Tunisienne…

Le déballage médiatique autours des anciennes magouilles de l’ancien régime continue de plus belle sur le réseau social facebook.  Et c’est cette fois le RCD  qui semble être dans la ligne de mire avec une facture d’électricité on ne peu plus douteuse  émanant de la STEG. Surtout quand cette dernière affiche la somme de 0 millimes !

En effet,  un groupe d’individus s’est attelé  à analyser une intrigante facture  estimative émanant de la STEG et destinée au parti tunisien en déshérence. Sur la page en question, où l’on lit clairement l’adresse qui désigne la branche du RCD de la ville d’Hammamet, le montant qui y figure est  0.000 millimes !!! Mais le plus ahurissant,  selon les protagonistes, c’est que cette facture a été délivrée le 25 janvier 2011, soit 11 jours après la Révolution Tunisienne…


{Facebook}1718124747845{/Facebook}

Quant on sait que Naïma Ben Ali, la sœur de Zaba avait réussi, à elle seule, à cumuler un total de 41.000 dinars d’impayés, on n’ose imaginer le vrai montant qu’aurait à s’acquitter le RCD. C’est ce qu’on peut lire dans un article paru dans le journal en ligne Kapitalis, qui précise que Naima possédait  27 abonnements relatifs à 27 habitations ! Le quotidien évoque entre autre Sofiène Ben Ali, le neveu du président déchu. Disposant de pas moins de 4 abonnements,  ce dernier doit jusqu’à présent,  la somme colossale  de 143.000 dinars à la STEG.

Surtout qu’en matière de factures liées à l’électricité et du gaz, une question turlupine actuellement de nombreux foyers Tunisiens : Pourquoi diable la STEG met autant de temps à leur envoyer «la douloureuse» ? Et après  ce délai prolongé, quelques abonnées ont fini par recevoir une facture post-hivernale cumulative assez salée. Sauf pour certains chanceux…

S.B.N

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer