Tunisie : One Shot, de Maya Jribi à Moez Sinaoui

12 interviewés, 12 épisodes, 1 question pour chacun. C’est «One Shot», une série de Vcasts signés Mehdi Lamloum. Le blogueur ne s’intéresse plus exclusivement au web, à la communication digitale et à la blogosphère. Son «One Shot» cible également les politiques, la société civile et les médias.

«…Je suis chargé de la communication du premier ministre. J’ai été chargé d’une mission. Je ne sais pas encore quels sont exactement mes fonctions. Je ne connais pas non plus mon titre» déclare Moez Sinaoui dans le sixième épisode de la série One Shot en réponse à la question : «Y a-t-il un complot Nessma TV au sein du Gouvernement?». L’ex-diplomate poursuit : «Il y a beaucoup de gens sur Facebook et même sur les radios qui disent que je suis le porte-parole officiel du gouvernement. Rien n’est encore officiel». L’extrait de cet épisode publié sur Youtube et Dailymotion vendredi 04 mars 2011 a fait le tour de certaines chaînes tv notamment Al Jazeera. Et nous trouvons plein d’autres témoignages poignants dans cette série.

Le politique web 2.0 Tarak El Mekki y défend son discours jugé populiste par certains observateurs. L’entrepreneur Fares Mabrouk y expose les arguments de sa proposition de Kairouan comme nouvelle capitale de la Tunisie. L’activiste de la lutte contre le Sida, Zied Mhirsi, évoque les risques engendrés par la fermeture des bordels sur la propagation du Sida dans l’un des épisodes de la série One Shot. Quant au juriste Mokhtar Yahiaoui, il y défend le Conseil de la Protection de la Révolution. Et Maya Jribi expose brièvement les trois axes du programme du Parti Démocratique Progressiste.

Lancée par le vidéo-blogueur Mehdi Lamloum, One Shot est une série d’entretiens-vidéo de douze épisodes. Le porteur de cette initiative nous en parle : «En regardant les reportages TV, j’ai été choqué par leur longueur et le côté très consensuel des journalistes». Et il poursuit : «Je me suis dis que je pourrai apporter un plus, si je faisais des vidéos d’interviews courtes, avec des personnes qui ne sont pas forcément usées par les télés et les radios et en posant des questions qui auront été négligées par les autres médias pour une raison ou une autre».

Les interviewés sont des personnalités politiques, médiatiques ou des activistes de la société civile. Internet, blogging et communication digitale sont les sujets généralement traités par Mehdi Lamloum sur son blog Pink Lemon. Il explique : «One Shot n’a rien à avoir avec tout ça: c’est une expérience de Mehdi Lamloum, le journaliste web freelance qui a toujours voulu faire ce genre de format sans jamais le pouvoir pour de multiples raisons (moyens, censure, peur…)».

Justement! Côté moyen, l’évolution est claire vu la qualité d’image des vidéos de One Shot. «J’essaye de filmer en FullHD pour avoir la meilleure qualité possible. Youtube et Dailymotion me permettent d’uploader de la HD gratuitement» précise notre interlocuteur. Mais les Vcasts de notre vidéo-blogueur n’ont pas uniquement changé de centre d’intérêts. Le support aussi n’est plus le même. Cette fois-ci, Mehdi Laloum poste ses vidéos sur Youtube, Dailymotion et Vimeo. «Pink Lemon est une sorte de vitrine pour moi en tant que professionnel du web» précise le digital planner de Memac Ogilvy Label.

Et il semble que Mehdi se penchera plus sur les partis politiques dans les vidéos restantes de la série One Shot. Il nous confie : «Le concept et la liste évolue tous les jours. Je découvre chaque jour de nouvelles personnes, de nouveaux partis et j’essaye d’orienter légèrement en fonction de l’actualité. Je vais essayer de couvrir un maximum de nouveaux et petits partis vu le rythme de création».

 

Thameur Mekki

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net   TopNews






  • Envoyer