Tunisie : Vent de protestation chez Nessma TV

Les journalistes, techniciens et ouvriers licenciés de la chaîne télévisée privée ”Nessma”, sur fond de création d’un syndicat de base le 27 février dernier, selon la version des personnes concernées, ont observé, jeudi, un sit-in devant le siège de Karoui and Karoui, à l’Avenue Mohamed V, mouvement qui se poursuivra, dit-on, jusqu’à vendredi 8 avril.

Contactés par l’Agence TAP, les protestataires expliquent qu’ils demandent à la direction générale de la chaîne de reconnaître leur droit syndical ”car le syndicat, ont-ils dit, est l’unique structure qui permet de défendre nos droits professionnels et d’améliorer notre situation au sein de cet établissement”.

Ils ajoutent qu’ils ont décidé d’observer ce sit-in après avoir épuisé toutes les voies de recours juridique, précisant que si leurs demandes ne sont pas satisfaites (retour des licenciés et reconnaissance du syndicat) ils entameront une grève ouverte de la faim dès lundi 11 avril.

Pour sa part, le directeur général de la chaîne, M. Nabil Karoui, a indiqué à l’Agence TAP ” qu’il a décidé de ne pas renouveler le contrat à durée déterminée, arrivé à terme pour certains membres du personnel contractuel de la chaîne suite aux difficultés financières auxquelles Nessma TV fait face à l’instar d’autres entreprises tunisiennes, après la révolution du 14 janvier, à cause de la régression des recettes publicitaires”.

Concernant la constitution d’un syndicat de base, M. Karoui a indiqué qu’il n’existe aucune structure syndicale au sein de la chaîne, estimant, par ailleurs, que l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT) a admis, ”le droit légal de la chaîne de ne pas renouveler les contrats”.

Source : Tap

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Medias   News






  • Envoyer