Jours de gloire pour a Tunisian Girl

 

Lina Ben Mhenni vient de remporter le 1er prix d’un concours international consacré aux blogs. Un éditeur parisien retracera son parcours de combattante dans un livre à paraître en Juin. Notre blogueuse connaît des jours fastes. Mais ce qui l’inquiète, «c’est qu’on va entrer en campagne électorale avec les médias de Ben Ali»!

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’année 2011, celle de la Révolution, commence sous les meilleurs auspices pour Lina Ben Mhenni. La célèbre blogueuse tunisienne, accessoirement membre de l’Instance Nationale pour la Réforme du secteur de l’Information et de la Communication, a été couronnée grand vainqueur du concours international des blogs (le BOBs). La 7ème édition de cette compétition organisée par la radio allemande Deutsche Welle a vu en effet notre Lina nationale remporter le 1er prix du haut de ses 27 printemps. La nouvelle a été annoncée à Bonn, en Allemagne, le mardi 12 avril.

Son blog A Tunisian Girl est une fois de plus à l’honneur. Citée dans de nombreux journaux internationaux, appelée fréquemment à témoigner à l’antenne de chaînes comme France 24, la pasionaria du web tunisien connaît décidément des jours fastes. Un moment de gloire, après avoir défié le danger durant la Révolution, en couvrant les événements sanglants de Sidi Bouzid et de Kasserine.

Dans un blog belge qui lui a donné la parole, Lina avoue tout de même quelques peurs : «Ce qui m’inquiète, c’est qu’on va entrer en campagne électorale avec les médias… de Ben Ali! Certains éditeurs de journaux sont toujours les mêmes. Alors que ces gens là doivent être jugés et punis. Ils ont menti au peuple tunisien !». Mais sa riposte semble déjà prête : «Le rôle d’un blogueur ne s’arrête jamais. On doit mettre la pression. Sur les réseaux sociaux, ou sur le terrain» martèle-t-elle.

linabenmhenni

Et ce ne sont pas des paroles en l’air. La blogueuse a l’habitude de remporter ses challenges, et rien ne semble arrêter cette frêle jeune fille. Une battante. Greffée du rein,  elle a obtenu la médaille d’argent au World Transplant Games 2009 lors de la compétition de marche sur 3.000m destinée aux femmes âgées de 20 à 29 ans.

Les blogs et la course à pied ne sont pas les cordes à son arc. Elle a ainsi enseigné l’arabe aux, Etats-Unis, à Boston, et a étudié l’anglais à la Faculté des Sciences humaines et sociales de Tunis. Elle est assistante d’anglais depuis 2010 à la faculté des lettres du 9 Avril, à Tunis.

Et voici que l’on apprend que même le microcosme parisien du livre s’intéresse au phénomène de la blogosphère tunisienne. Indigène Edition qui a à son actif le fameux essai de Stéphane Hessel, («Indignez-vous !» 1,9 million d’exemplaires vendus en France, va lui consacrer un ouvrage retraçant son combat. Le livre paraîtra le 20 juin prochain, dans la collection «Ceux qui marchent contre le vent». Difficile de n’y voir qu’une simple coïncidence. Le titre du bouquin ? Il est déjà tout trouvé : «Tunisian Girl».

 

LBC

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net   TopNews






  • Envoyer