Tunisie : Appel pour la constitution du «Front démocratique et moderniste»

Des artistes et intellectuels tunisiennes comme Saâdoun Zmerli, Président fondateur de la Ligue tunisienne des droits de l’homme, des personnalités du monde de la culture, comme Jalila Baccar, Selma Baccar, Ahmed Bennys, Fatma Ben Saïdane, Anissa Daoud et Lotfi Achour et le sociologue Abdelkader Zghal ont répondu à l’Appel pour la constitution du «Front démocratique et moderniste» lancé par le parti Ettajdid. Objectif : Faire campagne autour des valeurs «modernistes», «avec les diverses expressions artistiques en vue d’une Constituante à majorité démocratique». Selon le collectif, la nouvelle Constitution devrait «protéger les acquis et garantir l’exercice des libertés, la séparation et l’équilibre des pouvoirs ainsi que l’égalité entre hommes et femmes et bannir l’instrumentalisation de la religion à des fins partisanes».

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer