Tunisie : Béji Caïd Essebsi, Farhat Rajhi, et South Park à l’harissa

Un montage vidéo tiré de la célèbre série américaine South Park fait fureur en ce moment sur Facebook. Sauf que contrairement aux aventures de Kenny et de sa bande, la série s’attaque cette fois au paysage politique tunisien. Entre humour décapant et thèses conspirationnistes, on assiste à une véritable cour des miracles !

bansouth9Depuis les révélations incendiaires de Farhat Rajhi l’ancien ministre de l’intérieur, le paysage politique tunisien a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines, notamment sur le web. Les coulisses du gouvernement sont pointées du doigt par les internautes, qui font circuler les thèses les plus contradictoires.

On se retrouve ainsi avec un flot constant d’informations en grande partie diffusées sur le réseau social Facebook où les internautes ne semblent guère manquer d’imagination. Imitations ironiques, montages photos sarcastiques, vidéos burlesques et même chansons tragi-comiques tournent en ridicule plusieurs personnages issus de la sphère politiquement correcte du gouvernement actuel.

Nous sommes ainsi tombés sur l’une de ces petites perles. Une parodie en bonne est due forme, tout droit sortie d’un épisode de la série culte South Park. Sauf que celle-ci est cette fois agrémentée, et épicée à la sauce tunisienne. Et le résultat, fortement relevé avec cette pointe d’harissa, est pour le moins piquant.

Publié sur la page Facebook 9anet Ettanbir, (suivie par près de 77 000 fans), ce montage vidéo hilarant, sur fond de conspirationisme politique, traite de sujets à polémique comme la violence envers les manifestants, les révélations de Farhat Rajhi (alias Mr Propre), de la main «invisible» qui dirige le gouvernement ou encore de l’affaire des tireurs d’élite, ces mystérieux snipers (9annassa)… Ces derniers n’auront d’ailleurs pas manqué de se manifester en flinguant encore une fois le pauvre Kenny (habitué à mourir dans presque chaque épisode).

{Facebook}131156796959948{/Facebook}

Il suffit dès lors de transposer tout ce méli-mélo politique à l’humour décapant de cette joyeuse bande de lurons, afin d’obtenir un résultat des plus ébouriffants. Surtout quand le tout est saupoudré de déclarations de manifestants en colère d’un côté et contrés de l’autre par les discours réprobateurs du premier ministre Béji Caid Essebsi. Ce dernier est incarné par le père de Stanley, l’un des principaux protagonistes de la série américaine qui se retrouvera la plupart du temps, dans des situations assez….burlesques.

Savant mélange de critique et d’allusions implicites, cette parodie semble résumer à elle seule cette cour des miracles qui laisse ici transparaitre l’état d’esprit qui règne en ce moment dans la rue tunisienne, en proie à des sensations de doute face à des rumeurs parfois persistantes. On serait presque tenté de s’crier, d’une façon que seuls les mordus des South Park comprendront: « Espèces d’enfoirés, vous avez tué Kenny ! »

 

S.B.N

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net   TopNews






  • Envoyer