Tunisie : L’ATI et THD garants d’un web transparent

 

De nouvelles applications lancées par Tunisie Haut Débit en partenariat avec l’ATI permettront aux internautes tunisiens de déterminer avec exactitude la source de leurs problèmes. La qualité et la fiabilité de la liaison Internet, ça se mesure !

Dans un souci de transparence vis-à-vis des internautes tunisiens, qui se plaignent depuis quelques mois de lenteurs qui affectent leur connexion, en accusant au passage les acteurs télécoms de bridage délibéré, l’Agence Tunisie d’Internet (ATI) a décidé de réagir. Comment ? En offrant aux internautes tunisiens,  en partenariat avec Tunisie Haut Débit (THD),  deux outils efficaces de mesure de la connexion Internet :

·         Le speedtest qui donne le débit Internet de la connexion telle qu’il devrait être perçu par l’usager.

·         Le pingtest qui permet une mesure efficace de la qualité de la connexion.

Grâce aux mesures réalisées par ces outils, chaque internaute pourra juger s’il y a une anomalie sur sa connexion internet haut débit. Les fournisseurs de services Internet pourront également utiliser ces outils, lancés par la société américaine Ookla ,pour mieux gérer les réclamations de leurs clients.

thdati1

En ce qui concerne  la Tunisie,  précisons que ces services étaient déjà opérationnels depuis 2009, date à laquelle le portail THD avait conclu un partenariat avec Ookla en vue d’installer ces outils sur son serveur basé à Tunis. Ce dernier était hébergé dans le Data Center de l’un des FAI tunisiens. THD était alors répertorié en tant que serveur de test officiel sur les sites www.speedtest.net et www.pingtest.net.

Afin d’offrir des résultats encore plus fiables, THD et l’Agence tunisienne d’Internet sont donc parvenus à un accord : ces deux services sont désormais hébergés au niveau du data center de l’ATI. Il est positionné au cœur du réseau Internet en Tunisie, juste avant la porte internationale de l’Internet. L’avantage ? Les résultats renvoyés par ces outils, sont strictement liés au réseau national, loin des aléas des liaisons internationales.

« Il s’agit du meilleur moyen de limiter les responsabilités de chaque acteur des télécom » précise Welid Naffati, responsable de THD avant d’ajouter « Auparavant, pour vérifier l’état de sa connexion, l’internaute devait passer par toute une série de serveurs : ceux de Tunisie Télécom, du fournisseur d’accès, de l’ATI…. Ce qui brouillait les cartes ! Mais maintenant, en se plaçant presque à la source de la connexion internet,  l’utilisateur  pourra déterminer avec exactitude d’où émane son problème ! »

Qui plus est,  ces applications permettront de jouir d’une mesure plus fiable de la qualité de la liaison Internet  et ce, quel que soit le fournisseur d’accès.

En hébergeant ces deux outils de mesure sur son réseau, l’ATI offre donc aux internautes tunisiens des résultats de mesure de qualité plus précis.

Afin d’utiliser ces outils, il suffit de se rendre sur www.speedtest.net et www.pingtest.net, pour  choisir le serveur de Tunis.

Dans le cas d’une connexion très lente, vous pouvez opter pour une autre solution: le ”Speedtest Mini”, disponible à l’adresse: http://thd.ati.tn/speedtest/.

Très léger au téléchargement, cet outil fournira certes un rapport moins détaillé, mais permet de  diagnostiquer efficacement des connexions défaillantes.

 

Synthèse de S.B.N

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net   TopNews






  • Envoyer