Tunisie : La photo aura sa maison en 2012

 

La Tunisie disposera prochainement d’une maison 100% consacrée à la photographie ! Un domaine qui n’a pourtant pas toujours été connu du grand public mais qui grâce à la révolution du 14 janvier, attire de plus en plus de curieux.

maisonphotComme cela a toujours été le cas pour «La Maison Européenne de la Photographie» ou bien encore de «la Maison de la Photographie de Marrakech », la Tunisie disposera prochainement d’une maison 100% consacrée à la photographie, un domaine qui n’est toujours pas très connu par le grand public tunisien. Quant aux amateurs d’arts visuels, il s’agit pour eux d’une excellente nouvelle !

La Maison Tunisienne de la Photographie ouvrira ainsi grand ses portes dès 2012 et cela au sein même d’une prestigieuse demeure dont l’édification, qui remonte au milieu du 20ème siècle (1951), est signée par Jules Cohen-Solal, un architecte juif-tunisien de l’époque.

Ce nouvel établissement qui constitue de ce fait une première en Tunisie, aura comme objectif de devenir un lieu de rencontre qui tournera essentiellement autour de l’art visuel.

Il accueillera tout au long de l’année, des expositions, des débats, des événements, et se présentera comme un véritable support pour la conservation et la diffusion de la photographie contemporaine.

Le photographe tunisien Wassim Ghozlani, qui est l’initiateur de ce projet, souligne dans un article paru sur Shutterparty.com, que cette maison «abritera un grand centre d’expositions, des studios, des laboratoires, une bibliothèque spécialisée, une vidéothèque, un auditorium, ainsi qu’un café culturel». A noter qu’une résidence d’artistes sera également prévue.

Pour plus d’informations et pour être au courant sur toutes les nouvelles relatives à ce futur établissement culturel, les curieux peuvent suivre la page Facebook officielle de la Maison Tunisienne de la Photo. Un site web dédié sera prochainement mis en ligne.

Espérons que cette initiative permettra d’impulser un temps soit peu le secteur de la photographie, qui attire de plus en plus d’aficionados depuis la révolution tunisienne où pas mal d’amateurs et de passionnés se sont illustrés. On peut notamment citer quelques concours qui y ont attrait à l’instar de « Post-14 janvier » qui se déroule à Beit El Bennani ou encore l’exposition urbaine du 14 janvier, organisée par le Club Photo de Tunis, en partenariat avec Institut Français de Coopération de Tunis (IFC).

 

Synth. M.B.H

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer