La Tunisie, nombril du monde

 

Que nos lecteurs pardonnent cette montée irrépressible de chauvinisme. Mais difficile d’empêcher cette explosion de joie et de fierté de s’exprimer. Oui, la Tunisie est en train de changer la face du monde.

tunisie-revolution-1La Tunisie s’est réveillée. Après une léthargie de 23 années, les citoyens se sont levés pour faire respecter leurs droits. Le premier d’entre eux étant de voter. D’imposer son choix à la tête du pays qui marque le tournant de l’histoire dans la région arabe. Les Tunisiens du monde entier ont commencé à voter. De l’Australie, à Hong-Kong, en passant par Paris. Un moment qui marque une nouvelle ère dans une région trop longtemps sinistrée, occupée, malmenée, par ses dirigeants. La Tunisie a déjà gagné, en prouvant à la face du monde que la dictature, l’occupation, la tyrannie, n’est pas une fatalité. N’en déplaisent à tous ceux qui pariaient sur l’éternelle pérennité de la dictature qui leur permettait de nous vampiriser.

La Grande Tunisie n’en est pas à son coup d’essai. Notre pays a été le premier à se doter d’une constitution dans le monde arabe. Notre Ligue des droits de l’homme est la première de la région. Le syndicalisme en Afrique ? Ne cherchez pas, c’est chez nous qu’il a fait ses premières armes. Sans parler du Code du Statut Personnel, qui fait de nos femmes un exemple vivant pour les pays réactionnaires du Proche-Orient.

Que nos lecteurs pardonnent cette montée irrépressible de chauvinisme. Mais difficile d’empêcher cette explosion de joie et de fierté de s’exprimer. Oui, la Tunisie est en train de changer la face du monde. Oui, les Tunisiens sont en train d’imposer leur agenda du bout des doigts. Hannibal doit s’en réjouir. Ses descendants renouent avec la gloire et les ors d’antan. Comme les Fatimides de l’Histoire, nous avons de nouveau contribué à la fondation du Caire. Ranimant la flamme éternelle de la civilisation de nos régions, ce berceau du monde, trop longtemps ignoré, brimé, mais qui s’est réveillé. L’étincelle du 17 décembre a galvanisé les énergies du monde entier. L’indignation est devenue d’actualité. La planète peut enfin se remettre de nouveau à tourner sans plus jamais nous ignorer.

 

LBC

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer