Tunisie : Violences à Kasserine

 

kasserine-130Les habitants de la région de Kasserine ont manifesté leur mécontentement contre la liste des martyrs présentée, mardi 22 novembre, à la séance inaugurale de l’Assemblée Nationale Constituante. Et pour cause : la liste présentée n’a comporté que 7 martyrs sur un total de 23. Les Tunisiens gardent tous en mémoire les images atroces des blessés par balles et des morts de Kasserine, qui ont été, lors de la Révolution, largement diffusées sur les réseaux sociaux.

Les de violences ont ainsi éclaté, mercredi soir, dans la ville de Kasserine, à la suite d’une manifestation pacifique qui a vite dégénéré en affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre et de l’armée nationale notamment aux alentours de la prison civile de la ville.

Les manifestants ont essayé d’incendier la prison civile de Kasserine et de dévaliser une agence bancaire et se sont livrés à la destruction et au pillage des locaux commerciaux.

Ils ont, également, brûlé des pneus et tenté de piller la section régionale de l’Union Tunisienne de Solidarité Sociale (UTSS).

Les forces de l’ordre ont effectué des tirs de sommation et ont fait usage du gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. Selon une source médicale, l’hôpital régional de Kasserine a enregistré 76 cas d’asphyxie par gaz lacrymogènes.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer