Cinéma et animation 3D aux quatre coins de la Tunisie

 

Un festival du cinéma d’animation animera dix villes tunisiennes, pour réjouir les petits et grands amateurs. De quoi détendre l’atmosphère, et oublier la politique, pour quelques instants de bonheur. Des dessins animés 3D seront projetés… En plus l’entrée est gratuite !

Du 16 au 23 décembre 2011, le cinéma d’animation sera à l’honneur à Tunis, Sfax, Sousse, Nabeul, Bizerte, le Kef, El Hamma, Houmt-Souk, la Goulette, Carthage. La programmation pour enfants et adultes offrira l’occasion de découvrir ou de redécouvrir le meilleur de la création animée tunisienne et française. Organisé par l’Institut français de Tunisie en collaboration avec de nombreuses associations tunisiennes, ce festival propose une sélection exceptionnelle de courts métrages, longs métrages, dessins animés, animation 3D et films en images de synthèse, reflétant la créativité et l’inventivité de ce cinéma.

Le cinéma d’animation tunisien sera à l’honneur, avec plusieurs courts-métrages de Zouhaier Mahjoub, Rafik Omrani, Nadia Rais, Mohamed Hassine Grayaa, Mustapha Taieb, Alaeddine

Boutaleb…sans compter les réalisations des étudiants de l’ISAMM ou de l’école Net Info de Nabeul.

Zouhaier Mahjoub, pionnier de l’animation tunisienne

fest-3dZouhaier Mahjoub, est l’un des pionniers du cinéma d’animation en Tunisie. Après des études en France en réalisation cinématographique, il se spécialise dans l’animation au sein des studios Animafilm de Bucarest. Par la suite, il travaillera au département dessin animé de la télévision Tchèque. Grand nom de l’animation au Maghreb et en Afrique, il réalisera huit films (courts et moyens métrages) de 1969 à 2000. Il est actuellement directeur de A.Z.A Production et Président de l’Association de Promotion du Cinéma d’Animation et des Arts Connexes de La Marsa. Durant le festival, le public pourra découvrir trois de ses courts-métrages : Fleur de Pierre (1992, 12′), Les deux souris blanches (1992, 15′), La goutte miraculeuse (2009, 20′).

L’animation à la française

De grands noms de l’animation française marqueront leur présence, avec trois films de Sylvain Chomet. De ses premiers films dans les années 90 aux Triplettes de Belleville, triomphe international, et à son dernier film L’Illusionniste (César 2011), écrit d’après un scénario de Jacques Tati, Sylvain Chomet signe des films extrêmement travaillés, d’une grande force et d’une grande singularité. Le public pourra également profiter de plusieurs courts-métrages de Zouhaier Mahjoub, l’un des pionniers du cinéma d’animation en Tunisie. Ce festival sera aussi l’occasion de découvrir les nouveaux talents du cinéma d’animation tunisien, avec les films de Lotfi Mahfoudh, Rafik Omrani, Nadia Rais, Mohamed Hassine Grayaa, Mustapha Taieb, Alaeddine Boutaleb…sans compter les réalisations des étudiants de l’ISAMM ou de l’école Net Info de Nabeul. A ne pas manquer, par ailleurs, le court-métrage Logorama, qui a remporté en 2010 l’Oscar du court métrage d’animation et le César du meilleur court-métrage.

Parmi les invités de cette édition, Georges Lacroix, producteur et réalisateur de films d’animation et l’un des pionniers de l’animation 3D en France, qui partagera sa passion de la 3D à Tunis et à Nabeul, ou encore Sylvie Porte, du Forum des Images (Paris), qui viendra présenter une sélection des meilleurs courts-métrages des grandes écoles françaises de cinéma d’animation.

Un festival bienvenu pour détendre l’atmosphère et réjouir les petits et les grands. En plus, l’entrée est gratuite, ce qui ne gâche rien, alors même que l’on parle de nous ponctionner quatre journées de salaire !

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer