Tunisie : High Tech pour production low cost

 

Lors d’une conférence intitulé « Les nouvelles technologies, tendances et solutions pour réaliser des achats intelligents » qui s’est déroulée ce jeudi à Tunis, des solutions ont été présentées dans le but de permettre aux entreprises d’effectuer des achats intelligents en matière de stockage de données, d’infrastructure et de hardware

Une conférence ayant pour thème « Les nouvelles technologies, tendances et solutions pour réaliser des achats intelligents » s’est déroulée ce jeudi à Tunis. Organisé par l’International Data Corporation (IDC) et ce, en coopération avec les groupes “Sharp”, “NetApp” et “Eaton”, cet évènement a eu pour objectif de faire connaître les défis de l’acquisition des nouvelles technologies.

idcatic

Tout au long de cette conférence, des solutions ont été présentées aux entreprises dans le but de leur permettre d’effectuer des achats intelligents en matière de stockage de données, d’infrastructure, de hardware, tout en veillant à accroitre l’efficacité énergétique.

Pour info, le groupe IDC est un acteur majeur de la Recherche, du Conseil et de l’Évènementiel sur les marchés des Technologies de l’Information, des Télécommunications et des Technologies Grand Public. Il fournit aux acteurs du marché de l’informatique et des télécommunications, l’ensemble des prestations d’études nécessaires à la définition et la mise en œuvre de leur stratégie commerciale et marketing.

Ouafa Kathir, directrice régionale pour l’Afrique du Nord au sein d’IDC, a précisé que les sociétés tunisiennes faisaient actuellement face à plusieurs défis en matière d’achats intelligents des nouvelles technologies.

Dans ce contexte bien précis, l’intervenante a recommandé d’effectuer des benchmarks avec les différentes sociétés existantes afin de réduire leurs coûts. « Il s’agit de la contrainte budgétaire, notamment, après la révolution, de l’obsolescence rapide de la plupart des technologies, ce qui requiert le renouvellement du parc systématiquement, ainsi que de l’optimisation des ressources. » a-t-elle souligné.

De son coté, Wissam Benthami, manager de Sharp en Afrique du Nord, a mis l’accent sur les coûts élevés d’impression et la nécessité de mieux gérer les documents imprimés.

« L’objectif est d’augmenter la production avec des coûts réduits à plus de 30 pc. Et d’ajouter que les entreprises cherchent à réduire les coûts de fonctionnement, rationaliser le flux du document et optimiser le traitement commercial. » a conclut le responsable.

 

M.B.H selon communiqué

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer