Tunisie : Yezzi, pour recenser les violences policières et la corruption

 

Yezzi, une plateforme collaborative destinée à collecter les témoignages sur les violences policières et la corruption, développée par l’Association Tunisienne des Libertés Numériques a remporté le premier prix dans la catégorie OpenGov au concours du Logiciel Libre, tenu fin mars à Tunis.

Lors de la 7e conférence sur les Logiciels Libre en Tunisie, organisée par le Ministère des Technologies de l’Information et de la Communication Tunisien, a eu lieu la remise des prix de la 2ème édition du concours national sur les Logiciels Libres. Les prix, cette année, ont récompensé les meilleurs projets open source innovants dans le domaine de l’Open Data, l’Open Gov et l’Open Content.

L’Association Tunisienne des Libertés Numériques a reçu le premier prix de la catégorie OpenGov pour son projet Yezzi.info. Il s’agit d’un système de reporting cartographique des violences policières et de la corruption, basé sur le logiciel de cartographie collaborative d’origine Kenyanne Ushaïdi.

yezzi-120412

Le système, en beta teste depuis plus d’un mois, devrait être lancé à destination du grand public Tunisien d’ici peu de temps. Il est déjà prévu une édition Française permettant la mise à disposition des mêmes technologies pour le public Français. D’autres éditions destinées à différents pays de la zone Méditerranée sont à l’étude.

« Basé sur la plateforme Ushahidi, Yezzi.info est destiné à collecter les témoignages de violence envoyés par mobile, web, email et SMS, et les placer sur une Google Map. Yezzi.info utilise le concept de crowdsourcing au service de la cartographie sociale en mobilité, combinaison d’activisme social, de journaliste citoyen et d’information géographique. Cette initiative s’inscrit dans le courant MoSo, Mobile et Social, avec un usage résolument activiste et une approche Open Data.» selon Khelil Ben Osman, qui à l’origine du projet.

Des partenariats sont en cours avec le site “Tunisian Police Reform” en Tunisie, ainsi qu’avec des associations de lutte contre les violences policières en France, afin d’assurer l’alimentation ainsi que la vérification des informations saisies sur les différentes bases de données de Yezzi.info. L’objectif de Yezzi étant de collecter les informations relatives aux différents incidents et de les faire passer aux associations qui se chargeront de valider les témoignages et accompagner les plaignants.

Pour Khelil Ben Osman, qui s’est vu remettre le premier prix de la catégorie OpenGov, l’une des évolutions futures du système, sera la mise en place d’interfaces mobiles et le développement de passerelles SMS permettant d’améliorer le système d’alerte intégré au site. La mise à disposition d’une application mobile devrait suivre rapidement.

Il est également prévu de développer un widget permettant à tout site, d’afficher les dernières entrées faites dans le système Yezzi, afin d’afficher leur solidarité dans la lutte contre les violences policières.

«Ce prix couronne l’un des tout derniers projets de l’ATLN et l’utilisation d’une technologie Libre née en Afrique et particulièrement représentative de la façon dont les technologies peuvent aider à une transition démocratique» rappelle le cofondateur de l’Association Tunisienne des Libertés Numériques, qui avait organisé, mi janvier, le colloque 4MTunis sur l’état des média, un an après la révolution Tunisienne.

Cette deuxième édition du concours du logiciel libre a également récompensé Fixili Houmti de Firas Yahia dans la catégorie OpenGov (une version Tunisienne du célèbre “Fix my Street” adaptée aux réalités locales), ainsi que le projet ‘Parti 2.0’ et GovSearch d’Aymen Amri dans la catégorie OpenContent, et Nebniw d’Ahmed Anis Maaloul dans la catégorie OpenData.

Et pour les intéressés, l’ATLN cherche un community manager pour alimenter la plateforme Yezzi, notamment suite aux violences policières observées lors de la manifestation pour la commémoration de la journée des martyrs, le 9 avril à Tunis

 

Tekiano/ Communiqué

A Lire :

Tunisie – Manif de la fête des martyrs: Matraques et bombes lacrymogènes

Tunisie : Fhimt.com, l’info encore plus libre grâce aux TIC

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Net






  • Envoyer