Tunisie : Des blogueurs en grève de la faim en soutien à Ramzi Bettaieb

 

Le journaliste de Nawaat Ramzi Bettaieb est son huitième jour de grève de la faim sauvage pour contester la saisie de sa caméra par les militaires lors des plaidoiries du procès des martyrs de Thala, Kasserine, Tajerouine et Kairouan.Des blogueurs se joignent à lui à partir d’aujourd’hui.

camera-journaliste-130Huitième jours de grève de la faim sauvage pour Ramzi Bettaieb, journaliste chez Nawaat. Entamée le 28 mai dernier, Ramzi Bettaieb alias «Winston Smith» dénonce par son actionla saisie de sa caméra par la police militaire lors des plaidoiries dans l’affaire des martyrs de Thala, Kasserrine, Tajerouine et Kairouan.

Après Houssem Hajaloui (son confrère chez Nawaat) et Yassine Ayari, trois autres blogueurs se joignent à cette grève de la faim à partir de mardi 5 juin. C’est ce qu’a annoncé le cyber-activiste AzyzAmami dans un billet publié hier sur Nawaat, où il affirme ne pas avoir signé le «Manifeste des intellectuels» alors que son nom y figurait. Il estime qu’actuellement il existe des choses bien plus importantes que ce manifeste, dont la grève de la faim de Ramzi Bettaieb. Azyz Amami a publié ce matin sur sa page Facebook un communiqué pour annoncer officiellement son entrée en grève de la faim avec Leena Ben Mhenni et Amine Mtiraoui, «en soutien à Ramzi Bettaieb et pour protester contre les pratiques militaires, incompatibles avec les revendications essentielles de la révolution tunisienne. » affirme-t-il

Plus qu’une histoire de caméra, Ramzi Bettaieb, invité hier sur les ondes de Mosaïques Fm a expliqué que cette action vise à «attirer l’attention aux manquements flagrants constatés lors du déroulement du procès ».

 

S.S

Crédit-photo : Molotov

A Lire :

Un journaliste de Nawaat en grève de la faim

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Politik   TopNews






  • Envoyer