Kuwait : Un an de prison et 500 dinars d’amende pour le vol d’un tweet

 

Sur Facebook, il y a le bouton « share ». Sur Twitter il y a « Retweet ». A quoi ils servent ? à reprendre la publication tout en gardant «la source» ou son auteur original. Pourtant, un bon nombre d’ «amis» ou «followers» reprennent les publications en se l’appropriant.

Au Kuwait, les «tweets» sont aussi considérés comme une propriété intellectuelle protégée par les droits d’auteurs. Selon le journal «Al Kabas», le Kuwait n’ayant pas de lois propres aux réseaux sociaux et autres plateformes Internet, ce sont les lois régissant l’édition et diffusion qui sont applicables. Reprendre un tweet peut donc conduire à un an de prison et 500 dinars koweïtiens d’amende, soit 2800 dinars tunisiens. Une peine jugée disproportionnée par certains selon le journal, étant donné que sur Twitter, le «vol» de ne concernent que 140 caractères.

Source : Al Kabas/ alarabiya.net

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net   News






  • Envoyer