Tunisie : Caricatures de Mahomet : 7 ans de prison et 1200 dinars d’amende

 

La cour d’appel de Monastir a confirmé, lundi, le verdict prononcé par le tribunal de première instance de Mahdia, contre un jeune originaire de cette ville, accusé dans trois affaires relatives à l’atteinte au prophète et à autrui, sur le réseau Internet. Il avait été condamné à un total de huit ans et sept mois de prison, et à une amende de 1200 dinars.

barreaux-130La première affaire dans laquelle a comparu ce jeune d’une trentaine d’années et diplômé en langue anglaise concerne l’atteinte au prophète à travers des écrits et des photos publiés sur sa page Facebook. La condamnation dans cette affaire est de 7 ans et 6 mois de prison, et 1200 dinars d’amende. Dans la deuxième affaire, il répondait à une accusation d’atteinte à autrui, sur les réseaux publics de communication, à la suite de plainte intentée par un citoyen.

La cour d’appel a confirmé le verdict en première instance qui est de six mois de prison. C’est le cas, aussi, de la troisième affaire qui concerne la même accusation portée par un autre citoyen et dans laquelle il a été condamné à six mois de prison ferme.

L’avocat chargé de défendre l’accusé, Me Ahmed Ali Salmi, a indiqué à la correspondante de l’agence TAP qu’il va se pourvoir en cassation. Il a considéré que les peines dans cette affaire sont « sévères parce qu’elles ne correspondent pas aux faits reprochés et qu’il y a donc une disproportion. Il a, en outre indiqué que les troubles psychologiques de l’accusé n’ont pas été prises en considération ».

L’avocat a, en outre, souligné qu’il a présenté un certificat médical délivré par un psychiatre, affirmant que l’accusé « est victime de troubles de comportement et vit un état d’affliction, en raison du chômage ». Il a demandé de présenter son client à un examen médical, mais le tribunal n’a pas répondu favorablement à sa demande.

Rappelons que la première condamnation concernait deux jeunes Jabeur Mejri et Ghazi Béji. Ce dernier serait en fuite en Europe, et a été condamné par contumace par le tribunal de première instance.

 

Tekiano TAP

A Lire :

Tunisie : 7 ans de prison pour la diffusion des caricatures du prophète sur Facebook

Procès Nessma : Nabil Karoui condamné au paiement d’une amende de 2400 dinars

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer