Tunisie : L’agression de Mourou célébrée par des Salafistes de Kairouan

 

salaf-mourou-050812L’avocat et politique Abdelfattah Mourou, co-fondateur du Mouvement Ennahdha, a été agressé, dimanche 05 août, à l’hôtel La Kasbah à Kairouan, alors qu’il s’apprêtait à donner une conférence sur «La tolérance en Islam» en compagnie de l’intellectuel Youssef Seddik et de Ridha Belhaj, président du Parti Tahrir.

Sur le réseau social Facebook et après la publication de la vidéo et photos de l’agression, la page «Voie du Saint-Salaf à Kairouan», regroupant plus de 10.500 internautes, s’en félicite. Dans un autre commentaire, la même page traite Youssef Seddik de «mécréant» et d’ «apostat» et affirme que ce dernier «a pris la fuite après qu’il ait eu peur dans cette terre de Moudjahids qu’est Kairouan».

youssef-seddik-050812

«Des individus ont fait irruption dans la salle et ont demandé à ce que Youssef Seddik quitte les lieux car il aurait porté atteinte au sacré» a rapporté Radio Mosaïque FM. Abdelfattah Mourou a pris la défense de M. Seddik expliquant qu’il s’agit d’un malentendu. Aussitôt, c’est lui qui en devient la cible, et un homme lui jette un verre sur la tête. AbdelfatehMourou a été transporté à l’hôpital et s’est fait coudre cinq points de suture.

L’auteur de l’agression, Mohamed Thameur Wahada, est un présumé salafiste. Selon Kapitalis.com, il a été condamné en 2007 par la loi anti-terroriste et a bénéficié de l’amnistie générale en mars 2011.

S.B.H

A lire :

Les salafistes à la conquête de l’horloge de Tunis

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Reseaux Sociaux   TopNews






  • Envoyer