Tunisie : RSF demande un procès équitable pour Sami Fehri

 

Reporters sans frontières (RSF) a exprimé, dans un communiqué publié hier soir, son inquiétude des vices de procédure ayant accéléré la délivrance d’un mandat de dépôt à l’encontre de Sami Fehri et a demandé la tenue d’un procès équitable, sans interférence du pouvoir.

sami-fehri-280812Un mandat de dépôt a été émis, le 24 août 2012, par la chambre criminelle de la cour d’appel de Tunis, à l’encontre de Sami Fehri, directeur de la chaîne Attounissia TV. Ce dernier est poursuivi pour les préjudices financiers subis par la Télévision nationale tunisienne à l’époque du régime de Zine el-Abidine Ben Ali, notamment de potentiels dépassements contrevenant aux contrats signés entre la Télévision nationale et Cactus Production, une société actuellement sous contrôle judiciaire. Sami Fehri en était actionnaire aux cotés de l’homme d’affaires Belhassen Trabelsi, frère de l’ancienne Première dame du pays. Sami Ferhi encourt jusqu’à 10 ans de prison. Actuellement en liberté, il attend une convocation officielle pour se présenter au commissariat.

“L’empressement de la chambre criminelle à rendre son jugement dans un procès commencé il y a un an et demi, tout comme l’évident vice de forme sont pour le moins surprenants et nous conduisent à nous interroger sur les motivations du tribunal et des juges”, a déclaré Reporters sans frontières.

Cette affaire survient au lendemain de la publication, le 23 août dernier, d’un communiqué du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) indiquant que l’arrêt de la diffusion de l’émission satirique “Ellogique Essiyassi” était dû à des pressions “indirectes” du pouvoir. Les récentes déclarations de responsables politiques, indignés que l’on puisse tourner les dirigeants du pays en dérision, avaient d’ailleurs éveillé les inquiétudes.

Pour lire le communiqué dans sa version intégrale, cliquez ici

 

Lire aussi :

Tunisie : Cactus Prod, un invité plus riche que son hôte

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Medias   TopNews






  • Envoyer