Grèce : Après avoir caricaturé un moine sur Facebook, un homme est arrêté pour «blasphème»

 

Un homme de 27 ans a été arrêté en Grèce pour avoir hébergé une page Facebook tournant en dérision un moine orthodoxe ayant vécu au siècle dernier et objet d’une large vénération dans le pays, a annoncé lundi la police.

L’homme a été arrêté sur l’île d’Evia après que l’unité chargée de la lutte contre la cybercriminalité eut reçu des « milliers de plaintes en ligne (…) en provenance de différents pays à travers le monde ».

La page Facebook ridiculisant le moine Paisios était consacrée au “starets (“ancien”, terme désignant un guide spirituel dans la tradition orthodoxe) Pastitsios”, une allusion au pastitsio, une plat grec populaire à base de pâtes et de boeuf. La page Facebook, qui a été retirée de la Toile et n’était pas accessible lundi, montrait un moine avec le visage recouvert de ce mets.

La police a indiqué que la page Facebook avait un contenu « blasphématoire et insultant vis-à-vis du starets Paisios et du christianisme orthodoxe» en général.

Le blasphème est un délit passible d’une peine allant jusqu’à deux ans de prison en Grèce.

Rappelons qu’en Tunisie, deux jeunes garçons originaires de Mahdia, Ghazi Béji et Jabeur Mejri, ont été condamnés à 7 ans de prison et 1200 dinars d’amende pour la diffusion des caricatures du prophète sur Facebook. Ghazi Béji étant en fuite en Europe, a été condamné par contumace.

 

Tekiano/ AFP

A Lire :

Tunisie : Caricatures de Mahomet : 7 ans de prison et 1200 dinars d’amende

Tunisie : 7 ans de prison pour la diffusion des caricatures du prophète sur Facebook

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  News   Reseaux Sociaux






  • Envoyer