Journal «Essour» : Grève de la faim pour avoir droit à la publicité publique

 

Les agents du journal «Essour», journalistes, administratifs, techniciens et ouvriers, ont décidé d’observer une grève de la faim, à partir de lundi 1er octobre, pour revendiquer le droit de leur établissement à la publicité publique.

Contacté par téléphone, le directeur de la rédaction de ce journal, Ezzeddine Zbidi a déclaré à l’agence TAP que «le personnel du journal a opté pour la grève de la faim après épuisement de toutes les voies, notamment les sit-in organisés devant le siège de l’Assemblée nationale constituante et devant le ministère des droits de l’Homme et de la justice transitionnelle», des actions qui n’avaient abouti à rien, selon son expression. Il a, d’autre part, annoncé que tout le personnel du journal observera, mardi 2 octobre, un sit-in devant le palais du gouvernement à la Kasbah, en signe de protestation, déclarant «nous ne céderons pas tant que nous n’accèderons pas à notre droit à la publicité publique conformément à la loi en vigueur».

Le journal «Essour »est «un quotidien indépendant et généraliste» dont la première édition est parue le 3 mai 2012.

TAP

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Medias   News






  • Envoyer