Je suis avec le soulèvement de la femme dans le monde Arabe, et vous ?

uprising-femmes-arabes-02«The uprising of women in the Arab world» ou «Le soulèvement des femmes dans le monde Arabe». Tel est le titre d’une page Facebook citoyenne qui ne cesse de drainer des fans, venant des quatre coins du monde arabe et d’ailleurs. Ces derniers se sont rassemblés autour de la cause de la femme, l’amélioration de ses conditions de vie et l’affirmation de ses droits et acquis. Une action virtuelle qui, dans ce contexte révolutionnaire, pourrait bâtir l’assise d’un mouvement réel qui a toutes ses chances de voir le jour.

A la manière de «Sayeb Salah», l’opération Tunisienne contre la censure qui a été lancée par les bloggeurs tunisiens en 2010, Yalda Younes et Diala Haidar du Liban, Farah Barqawi de Palestine et Saly Zohney d’Egypte, les administratrices de la page ont lancé à leur tour, à partir du 1er octobre 2012 une campagne intitulée « Je suis avec le soulèvement de la femme dans le monde arabe parce que …» laissant aux sympathisants le choix de terminer la phrase avec leur mots, leurs souhaits et leurs demandes pour que la situation de la femme arabe évolue.

uprising-femmes-arabes-01Ce message est adressé à tout monde, quelque soit son genre, sa nationalité ou sa religion. Le but de cette initiative est de mettre en exergue le racisme dont souffre la femme dans le monde arabe, sur le plan social, économique et politique. Mais aussi, sur ses droits bafoués et l’importance de révéler ses problèmes au grand jour dont l’espoir de constituer un noyau de lutte contre l’oppression et l’injustice dont elle est assujettie. C’est aussi une occasion d’afficher tous les dépassements et les attaques à l’encontre des femmes notés, suite aux mouvements des révolutions arabes.

Réunies en octobre 2011, autour d’une page dont le slogan est «Ensemble pour des femmes qui jouissent de la liberté, l’indépendance et la sécurité dans le monde Arabe», les 4 filles venues de 4 horizons différents, ont vécu chacune à sa manière, les révolutions arabes et considèrent que ces mouvements qui ont écarté les dictatures demeurent incomplets. C’est aux femmes maintenant de prendre leurs destins en main, d’arracher leurs droits et renverser ce machisme qui fait du père, du frère ou du fils, un dictateur au sein même du foyer familial.

Si cette idée vous séduit, adhérez à l’action, prenez un bout de papier, un stylo, expliquez en utilisant vos mots, pourquoi vous êtes pour le soulèvement de la femme dans le monde Arabe et postez votre photo sur la page… Un jour un inconnu a dit que le voyage de mille lieues commence par un pas, un changement de mentalité commencera peut être par des mots griffonnés sur une pancarte.

Sara Boudali

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Politik






  • Envoyer