Tunisie : Une possible privatisation de la production de l’électricité

 

enersol-141112Présent pour l’inauguration du Forum international de l’énergie durable WSEF (World Sustainable Energy Forum) tenu au Parc des expositions du Kram, le ministre de l’Industrie, Mohamed Lamine Chakhari, nous a déclaré qu’il est possible d’accorder à des sociétés privées, l’autorisation de produire de l’électricité.

Regroupant les professionnels du secteur des énergies durables et technologies vertes, la première édition du Forum international de l’énergie durable WSEF (World Sustainable Energy Forum) 2012, qui se tient du 14 au 16 novembre à Tunis, a été inaugurée par le chef du gouvernement Hamadi Jebali, avec la présence du ministre de l’Industrie Lamine Chakhari, Moncef Ben Salem ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et Madame Wided Bouchamaoui présidente de l’UTICA.

Dans son discours prononcé lors de la première journée du Forum, le ministre de l’Industrie a déclaré que « Cette manifestation est une occasion pour découvrir les nouveautés dans le domaine des recherches scientifiques et technologiques», et d’ajouter que «le partage des expériences permettra de nouer des partenariats dans le domaine de l’économie Verte ». Le ministre a précisé que le gouvernement tunisien tient à l’économie verte en soutenant la participation des institutions économiques au sein du système de réhabilitation de l’environnement, la production propre et la gestion des technologies propres. «Le gouvernement tunisien a œuvré avec les parties concernées et la société civile pour mettre en place une stratégie pour la maîtrise de l’énergie et pour promouvoir les énergies renouvelables afin de faire face à l’augmentation continue des prix des carburants sur les marchés mondiaux, et mettre en valeur la richesse de la Tunisie en énergies alternatives».

Concernant la privatisation de la production de l’électricité en Tunisie, le ministre de l’Industrie nous a affirmé qu’« il est possible d’accorder l’autorisation à des sociétés privées pour la production de l’électricité ». «Nous sommes en train de revisiter le cadre législatif en question car actuellement la production et la distribution de l’électricité sont propres à la STEG (Société Tunisienne d’Electricité et de Gaz), et les conditions des activités de ces sociétés seront bien étudiées aussi bien dans les centrales classiques qu’en ce qui concerne les énergies renouvelables».

EnerSol 2012 se tient du 14 au 16 novembre et réunit des exposants provenant de 15 pays, parmi lesquels l’Allemagne, la Chine, l’Espagne, l’Italie, la France et les Etats-Unis, ainsi que des spécialistes tunisiens et internationaux, autour d’un thème d’avenir : «Les énergies durables et les technologies propres.». L’évènement s’inscrit dans le cadre de «L’année internationale de l’énergie durable pour tous», déclarée par de l’assemblée générale des Nations Unies. Au programme de ce forum, des expositions des professionnels du secteur, galerie de l’innovation, des Forums politiques, scientifiques, technologiques, de la société civile et emplois verts.

Vous pouvez suivre l’actualité d’EnerSol sur ce lien http://www.enersol-wsef.com/.

Chaima Bsibes

A Lire :

Orange Tunisie adhère au Pacte Mondial de l’ONU et s’engage pour le développement durable

La Tunisie, futur carrefour des énergies renouvelables

Index des villes vertes- Afrique : Tunis, classée au dessus de la moyenne

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Actu






  • Envoyer