ONUDI : «Le chômage des jeunes demeure un défi majeur en Tunisie»

 

La conférence internationale sur le travail productif pour les jeunes en Tunisie et dans la région MENA démarre aujourd’hui et se poursuit jusqu’à demain au parc des expositions du Kram. Cette conférence est organisée en partenariat avec l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et l’Union Européenne.

onudi-emploi-271112Plus de 700 personnes sont attendues durant ces deux journées, qui aura lieu conjointement avec Carrefour des Affaires Technologiques organisé par l’Agence de promotion de l’Industrie (API). «Nous avons alloué des bus pour ramener des jeunes des régions de l’intérieur de la Tunisie», a déclaré hier Férid Tounsi, directeur général de l’API lors d’une conférence de presse tenue à cet effet. «L’emploi est une priorité aujourd’hui. Il faut absolument trouver des solutions au chômage », martèle-t-il.

M. Kandeh K.Yumkella, Directeur Général de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel a affirmé que «Le chômage des jeunes diplômés demeure un défi majeur en Tunisie». Et c’est dans ce cadre que cette conférence international a été organisée : «Il faut mettre l’accent sur création d’opportunités d’emplois pour les jeunes qui arrivent sur le marché de travail» ajoute-t-il.

Profitant ce cette conférence de presse tenue à la veille de la Conférence internationale pour le travail productif pour les jeunes, l’ambassadeur d’Italie en Tunisie, M. Pietro Benassi, a annoncé une nouvelle collaboration entre l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), le gouvernement italien et la société Hewlett-Packard (HP) pour appuyer les petites et moyennes entreprises tunisiennes, comme instrument efficace permettant de promouvoir l’entreprenariat dans 4 régions mal desservies en Tunisie : Le Kef, Kairouan, Kasserine et Sidi Bouzid. «Nous espérons étendre ce projet à deux autres régions : Gafsa et Jendouba » précise l’ambassadeur, et d’expliquer «Nous allons identifier les opportunités du travail pour orienter les emplois et mettre en place des actions communes entre le secteur privé et le secteur public». La contribution financière de l’Italie sera de l’ordre de 1.13 million de dollars, «La Tunisie est un pays prioritaire pour l’Italie» déclare M. bENASSI.

Présent également lors de cette conférence de presse, l’ambassadeur de Suisse en Tunisie, M. Pierre Combernous, a présenté le projet soutenu par son pays et l’ONUDI : Projet d’Accès aux Marchés des Produits Agroalimentaires et de Terroir (PAMPAT). Ce projet cible 3 produits agroalimentaires typiques : la Harissa, la figue de Djebba et la figue de barbarie. «Nous n’avons pas fait de choix au hasard, nous nous alignons sur les besoins de la Tunisie, affirme l’ambassadeur, il faut améliorer les valeurs de ces produits, notamment pour l’exportation». Le projet sera mis en œuvre avec l’assistance technique de l’ONUDI à partir de début 2013.

Lors des deux journées de la conférence internationale sur le travail productif pour les jeunes en Tunisie et dans la région MENA, et outre les séances plénières plus de 24 évènements parallèles sous forme d’ateliers interactifs.

S.B.H

A Lire :

Tunisie : Pour une stratégie de réforme du dispositif de la formation professionnelle

Stratégie nationale pour l’emploi : Une journée d’étude pour en débattre

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Emploi






  • Envoyer