Carrefour d’Affaires et de Technologies 2012 : La Tunisie à la recherche de nouvelles opportunités

 

cat-2012-190612Les travaux du carrefour d’affaires et de technologies CAT 2012 ont démarré hier au Parc des Expositions le Kram sous le signe « Nouvelle Tunisie, Nouvelles Opportunités». L’évènement visait

Organisée par l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation, en association avec l’Union Tunisienne pour l’Industrie le Commerce et l’Artisanat (UTICA) et en collaboration avec l’Agence de Promotion de l’Investissement Extérieur (FIPA) et le Centre de Promotion des Exportations (CEPEX), la manifestation regroupe environ 500 exposants. Des visiteurs provenant de 60 pays sont attendus, pour des rencontres B2B entre les entreprises tunisiennes et les entreprises internationales.

En marge de sa rencontre avec la délégation de chefs d’entreprises et responsables économiques de la Commission Européenne, le ministre de l’Industrie, Lamine Chakhari, a déclaré que «la Tunisie ambitionne d’être le site le plus compétitif de la méditerranée. Le CAT 2012 est dédié aux chefs d’entreprises européennes afin qu’ils saisissent les opportunités réelles offertes par l’industrie tunisienne et développe davantage les liens de partenariat tuniso-européens».

Un forum a été dédié aux expériences des différents pays de la méditerranée en matière d’emploi. Monsieur Belâssel Chawi, représentant de l’assemblé parlementaire de la méditerranée a ainsi évoqué l’exemple du Maroc et le rôle des petits et moyens crédits dans la création d’emploi. «La stratégie des petits et moyens crédits a stimulée la création de 11 millions poste de travail au Maroc», a-t-il affirmé.

L’expérience Turque a été également présentée comme exemple. M. Mehmet Gûnal, membre du comité des programmes et budget turque a déclaré «Nous avons une population jeune en Turquie et nous essayons toujours de trouver des solutions pour faire face au chômage » et d’ajouter «Nous encourageons le secteur privé et public par des avantages fiscaux pour l’embauche des jeunes et des femmes à travers un programme d’incitation bien spécifique et la coopération entre le secteur privé et public, il s’agit d’une discrimination positive. »

Le secrétaire général de l’APM (Assemblée Parlementaire de la Méditerranée) M. Sergio Piazzi à déclaré à Tekiano que « le chômage est un problème générique du nord au sud, lié à la crise globale du secteur de l’emploi. Il faut créer des opportunités pour faciliter l’investissement et permettre aux jeunes d’investir dans leurs pays ou à l’extérieur».

M. Piazzi a précisé que l’APM a répondu favorablement à l’appel de la Tunisie «Nous aidons la Tunisie depuis la révolution, nous nous sommes mobilisés afin de promouvoir le tourisme en Tunisie et nous mettons à disposition de la Tunisie des experts en énergies renouvelables. Notre présence aujourd’hui est en vue de prouver que la Tunisie est un pays stable capable d’accueillir des investissements extérieurs. Optimiste, il considère que «la situation de l’emploi en Tunisie est semblable à plusieurs autres pays ». «Il est nécessaire de prendre des mesures courageuses et transparentes et surtout rassurer les investisseurs. La Tunisie pourrait être une plateforme économique pour la région du Méditerranée vu son emplacement stratégique», conclut-t-il.

Chaima Bsibes

A Lire :

ONUDI : «Le chômage des jeunes demeure un défi majeur en Tunisie»

Tunisie : Selma Turki, Global Technology Services chez IBM «Nous croyons énormément au potentiel de cette région»

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer