Enseignement Supérieur : Nécessité de la réforme du système LMD

 

Un colloque ayant pour thème «La réforme du système LMD dans les universités euro- méditerranéennes» a été organisé, jeudi, à Gammarth, par l’Université de Tunis El Manar en collaboration avec l’Université d’Aix- Marseille et le Consortium des universités euro- méditerranéennes Téthys, avec la participation d’universitaires Tunisiens et étrangers.

Les professeurs Adel Ben Amor et Sami Aouadi ont présenté des communications dans lesquelles ils parlé du dysfonctionnement et des axes d’amélioration du système LMD en Tunisie ainsi que de la perception du système LMD et de sa mise en oeuvre par les universitaires tunisiens. Ils ont mis en exergue l’importance de corriger les lacunes de ce système qui a été mis en place sans aucune adaptation aux spécificités de l’Université tunisienne et du marché de l’emploi. Ils ont ajouté que les réformes du système LMD doivent être axées sur l’amélioration de la qualité de la formation, le rapprochement de l’université de son environnement socio-économique et la rénovation des méthodes de formation pédagogique.

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Moncef Ben Salem a, à cette occasion, donné un aperçu des réformes menées en la matière dont le renouvellement de la structure des comités sectoriels ayant pour mission l’élaboration de propositions pour la révision des parcours et des filières en se référant aux besoins du marché de l’emploi pour une meilleure exploitation des connaissances, des sciences et des technologies. Au programme de cette rencontre, plusieurs communications portant sur l’expérience du système LMD dans certains pays méditerranéens. Il s’agit, notamment, de «l’implémentation du LMD à l’université de Skikda», «La réforme LMD dans les universités euro- méditerranéennes», et «Les écoles doctorales en France».

TAP

A Lire :

Tunisie – ISET: Etudiants et enseignants se révoltent

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   News






  • Envoyer