Instagram pourra revendre les photos de ses utilisateurs sans les informer ni les rémunérer

 

Pas de doute maintenant. Facebook est le nouveau propriétaire d’Instagram et il est bien décidé à appliquer sa stratégie de monétisation au service en ligne comme en témoigne la nouvelle politique qui entrera en vigueur le 16 janvier 2013.

Non Instagram ne s’attribue pas la propriété des photos publiées par les utilisateurs de son service. Mais en revanche il s’octroie le droit permanent de vendre ces photos, sans aucune rémunération pour l’auteur ni même s’en avoir à l’en informé avant la vente.

Et ce n’est pas la dernière concession exigée par Facebook des utilisateurs d’Instagram. A compter du 16 janvier, ceux qui n’auront pas supprimé leur compte et leurs photos ne pourront pas s’opposer à cet usage commercial et sans concertation de leurs photos. Facebook n’a en effet pas prévu d’opt out. En clair, c’est oui ou c’est oui.

En pratique, les nouvelles règles d’utilisation permettent à Facebook de vendre, à des fins publicitaires, des photos appartenant aux membres d’Instragram. Pour un des utilisateurs, Facebook transforme ainsi le service en une simple banque d’images comme iStockPhoto ou Fotolia. Et il n’a peut-être pas tort. Sur un plan juridique et légal, la nouvelle politique d’Instagram ne va toutefois pas de soi et pourrait faire l’objet de recours en justice.

Source : Znet.fr

A Lire :

Instagram et Twitter, c’est fini !

«Look at This Instagram» : Le buzz des parodies musicales d’Instagram

Racheté par Facebook, Instagram débarque sur le web

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net   News






  • Envoyer