Plus de 2 600 réfugiés du camp Choucha réinstallés aux Etats-Unis et en Europe

 

Aujourd’hui, mardi 18 décembre, un groupe de 8 réfugiés originaires de l’Irak et du Soudan vont quitter le camp de transit de Choucha, au sud de la Tunisie. ils vont s’installer de manière définitive aux Etats-Unis. Ce nouveau départ porte le nombre total de personnes ayant quitté Choucha à plus de 2600 personnes. L’objectif de cette action humanitaire ? Fermer définitivement le camp d’ici juin 2013.

choucha-181212Lancée en avril 2011 en réponse à la crise libyenne, l’Initiative de solidarité mondiale pour la réinstallation a permis à plus de 2600 réfugiés de quitter le camp de transit de Choucha pour démarrer une nouvelle vie dans un pays tiers. « Du 18 novembre au 18 décembre, près de 400 réfugiés ont pris un nouveau départ. C’est dire combien le programme de réinstallation des réfugiés qui ont fui la Libye est l’une des opérations de réinstallation les plus rapides au monde. Les pays d’accueil ont été extrêmement généreux et ont adopté des mesures d’exception afin d’accélérer les traitements des dossiers des réfugiés de Choucha » souligne Ursula Schulze Aboubacar, représentante du HCR en Tunisie.

Une solution durable et viable aux réfugiés

Parmi les 17 pays de réinstallation, les Etats-Unis demeurent le pays qui a accueilli le plus grand nombre de réfugiés : près de 1 100 réfugiés sont déjà partis vers les Etats-Unis et plus de 900 réfugiés ont été provisoirement acceptés par ce pays et attendent à Choucha la confirmation de leur départ. La Norvège, la Suède, l’Allemagne et le Canada complètent le top 5 des pays de réinstallation pour les réfugiés ex-Libye.

Par le biais de leurs programmes de réinstallation, ces pays offrent une solution durable et viable aux réfugiés qui ne peuvent rentrer dans leur pays d’origine, de crainte d’être persécutés. Ces programmes leur accordent une protection juridique et physique et leur garantissent la jouissance de droits politiques, civiques, économiques et sociaux comparables à ceux des nationaux.

«Le bon et rapide déroulement des opérations de réinstallation témoigne de la coopération réussie entre tous les acteurs impliqués dans ce processus», explique Lorena Lando, Chef de Mission de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) en Tunisie. « L’OIM continuera ces efforts au cours de l’année 2013, afin de faciliter le départ des 900 réfugiés qui ont déjà été acceptés dans un programme de réinstallation et qui demeurent dans le camp de transit de Choucha » conclut la responsable.

Un programme de formation professionnelle à Ben Guerdane et Gabes

Quelques 400 réfugiés n’ont pas été sélectionnés par des pays tiers pour la réinstallation. Afin de favoriser leur intégration sociale et économique en Tunisie, le HCR et ses partenaires vont mettre en œuvre différents projets jusqu’à la fin de 2013, pour aider les réfugiés à se prendre en charge financièrement.

Une des premières étapes de ces projets est la participation de réfugiés à un programme de formation professionnelle qui a démarré la semaine dernière dans des centres de formation à Ben Guerdane et Gabes. Mis en place en coordination avec l’Agence tunisienne de la formation professionnelle, ces formations permettent à certains réfugiés de développer leur autonomie et leur auto prise en charge afin de mieux préparer leur avenir.

« Avec des solutions identifiées pour chaque groupe de réfugiés, le HCR espère pouvoir fermer le camp de transit au plus tard en juin 2013, tel que planifié dès sa création et demandé par les autorités tunisiennes » explique Madame Aboubacar.

A ce jour, 1375 personnes résident toujours à Choucha, dont 1130 réfugiés, 35 demandeurs d’asile et près de 210 personnes dont la demande d’asile a été rejetée et qui ne relèvent plus de la responsabilité du HCR. Ces derniers, considérés comme étant en situation irrégulière sur le territoire tunisien, peuvent bénéficier d’un appui logistique et financier de l’OIM afin de rentrer volontairement dans leur pays d’origine et pour faciliter leur réintégration socio-économique.

 

S.B.N avec communiqué

A lire :

Tunisie : Babylon, le quotidien des réfugiés de Choucha sur grand écran

Tunisie : La Belgique accueille 25 réfugiés du camp de Choucha

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer