Tunisie – « Stand By » : Une pause théâtrale d’un nouveau genre

 

stand-by-040113-01Faire rire les spectateurs pendant une heure sans prononcer un mot ! C’est le pari lancé par le metteur en scène Moez Gdira, en faisant appel aux deux acteurs Bassem Hamraoui et Faycel Lahdhiri, lors de l’avant première de « Stand By » à l’espèce El Teatro. Un genre théâtral que nous n’avons pas l’habitude de voir sur nos planches et qui retrouve là un deuxième souffle. Ils seront ce soir de nouveau sur les planches d’El Teatro !

Après avoir fait leurs preuves à la télévision en interprétant plusieurs sketchs dans l’émission « Labès » sur Attounisya, toujours sans paroles mais avec ce langage universel qui tourne en dérision l’actualité, Bassem et Faycel exportent cet art mimique spécial et pas répandu en Tunisie sur scène pour le grand plaisir des spectateurs à la recherche d’un humour et léger et accessible.

La pièce de théâtre « Stand By » est présentée comme une pause pour vivre une nouvelle expérience grâce à un univers fantastique tiré d’une pseudo-réalité de films ou de dessins animés. Le décor est composé juste de deux chaises qui apparaissent et disparaissent selon les exigences des scènes. L’accent est mis sur les jeux de lumière et de son ainsi que le jeu de mimes des acteurs qui tantôt attendrit, tantôt déclenche des rires.

La prestation théâtre est composée de plusieurs petits sketchs qui n’ont pas une relation évidente les unes avec les autres et qui zappent d’une réalité à une autre tout en faisant appel à plusieurs séquences de la vie de tous les jours dans lesquelles le spectateur peut facilement se retrouver.

Plusieurs références sont appelées pour enrichir les tableaux théâtraux. Des dessins animés, aux jeux-vidéos en passant par les feuilletons télévisés et des situations réelles banales mais qui ont été interprétés de façon à mettre en évidence leurs caractères comiques.

Ainsi, Bassem et Faycel ont mimé des situations qui mettent en scènes des policiers, un moniteur d’auto-école et son élève, un dragueur, des travailleurs en chantier, des danseurs, des mannequins et plusieurs autres personnages qui oscillent entre comique et attendrissement.

Ils ont réussi à passer d’un personnage à un autre avec une aisance surprenante, fruit de la complicité des acteurs, qui a le mérite de retenir l’attention des présents et les inciter à s’imprégner dans cet univers qui est le notre mais dont les reliefs sont exagérés pour accentuer ses facettes invisibles.

« Nous voudrions transformer le corps en texte, la mimique en texte et la mémoire collective qui nous réunit tous en tant que tunisiens en texte, en jouant sur les clichés, les scènes de vie et en incitant le spectateur à puiser dans ses souvenirs pour déclencher un ascenseur émotionnel… » déclare Moez Gdiri, le metteur en scène et scénariste du spectacle, qui insiste pour dire que c’est une première expérience et que l’équipe vient tout juste de mettre un premier pas dans ce nouveau genre théâtrale.

Vous pouvez retrouver la pièce de théâtre « Stand By » pour un nouveau cycle de prestations sur les planches d’El Teatro et ce le vendredi 04 janvier et 2012, jeudi 10 et vendredi 11 janvier 2012 à partir de 19H30. Allez-y, histoire de faire une pause bonne humeur garantie.

Sara Tanit

A Lire :

Bassem Hamraoui et Faycel Lahdiri au Théâtre municipal

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Art






  • Envoyer