La non-révélation de Me Faouzi Ben Mrad dans l’affaire de l’assassinat de Chokri Belaid

 

Me Faouzi Ben Mrad, membre du comité de défense dans l’affaire de l’assassinat de Chokri Belaid, a affirmé, vendredi 22 février, détenir des informations recueillies auprès d’un des témoins dans cette affaire. Selon ces informations, un individu de la région de Kasserine a aidé trois Algériens à s’infiltrer en Tunisie le jour même (6 février) ou la veille de l’assassinat de Chokri Belaid. «Ces personnes ont ensuite quitté la Tunisie le jour de l’assassinat», a-t-il ajouté.

Me Ben Mrad a affirmé, dans une conférence de presse à Tunis que «derrière l’assassinat de Chokri Belaid, il y a une partie politique tunisienne», refusant de la dévoiler par respect du secret de l’instruction. «J’assume ma responsabilité dans la révélation de ces informations», a-t-il soutenu.

Source : TAP

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   News






  • Envoyer