Tunisie : 50% des victimes des accidents de la route sont des jeunes

Majdoline Cherni, ministre de la jeunesse et des sports, a indiqué que 720 jeunes âgés de 15 à 35 ans ont été tués dans les accidents de la route en 2016 sur un total de 1446, ce qui représente 50 % du total des victimes.

“Ces chiffres élevés constituent une sonnette d’alarme pour lutter contre le terrorisme routier et engager les institutions de l’Etat, la société civile et le secteur privé à faire des efforts dans ce domaine”, a souligné la ministre en présidant mercredi à Sousse les travaux du séminaire national des responsables de jeunesse dans les maisons de jeunes sur la sécurité routière, organisé par le ministère de la jeunesse et des sports en collaboration avec l’association tunisienne de prévention routière et d’autres structures du ministère de l’intérieur.

Majdoline Cherni a indiqué que cette manifestation s’inscrit dans le cadre des efforts pour “consacrer la culture de la discipline routière chez les jeunes et préparer le forum international qui sera organisé par l’association tunisienne de prévention routière en mai prochain sous le signe “les jeunes ambassadeurs de la sécurité sur les routes”.

La ministre a annoncé à cette occasion Sousse “ville des jeunes ambassadeurs de la sécurité routière”, la station balnéaire sahélienne étant un point des rencontres de jeunes de toutes les régions du pays.

De son côté, le président de l’association tunisienne de prévention routière Afif Frigui a indiqué que les jeunes prenant part au séminaire, organisé du 28 février au 3 mars, encadreront, au terme d’une formation approfondie, les travaux du prochain forum international “les jeunes ambassadeurs de la sécurité sur les routes”.

“Le séminaire de Sousse vise à inculquer aux responsables d’encadrement des jeunes les capacités de diffusion de la culture routière auprès de la jeune génération et les prémunir contre les comportements à risque ainsi qu’à les mettre à contribution dans la recherche des outils à même d’assurer la sécurité des jeunes et les faire prendre conscience des dangers des comportements dangereux”, a-t-il précisé.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer